Après Uniper, Bulgargaz réclame 400 M€ à Gazprom

Article réservé aux abonnés

Plus de deux ans après l'arrêt unilatéral des livraisons de gaz par le groupe russe, la compagnie publique bulgare réclame 400 M€ au titre des préjudices suivis. La société a saisi la Chambre arbitrale internationale de Paris. Elle s'inscrit dans les pas de l'énergéticien allemand Uniper.
Dans le sillage du groupe énergétique allemand Uniper, principal client de Gazprom en Allemagne, qui a obtenu d'un tribunal arbitral à Stockholm le droit de réclamer plus de 13 Md€ en compensation des coupures de livraison par Gazprom en avril 2022, Bulgargaz a annoncé le 8 juillet avoir saisi la Chambre arbitrale internationale de Paris.

Plus de deux ans après l'arrêt unilatéral des livraisons de gaz russe qui a suivi l'invasion russe de l'Ukraine, la compagnie publique bulgare réclame 400 M€ au titre des réparations des dommages subis et en l'absence d'un réglement à l'amiable avec la partie russe.

La coupure des vannes en Allemagne, plongeant l'énergéticien…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Règlementation

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15