Céréales : quatre navires ont transité par un corridor parallèle

Article réservé aux abonnés

Port d'Izmail

Les ports d'Izmail et de Réni sont devenus des cibles depuis que la Russie s'est retirée de l'accord sur les exportations de céréales.

Crédit photo ©GMK Center
Vladmir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont rencontrés ce 4 septembre à Sotchi alors qu'Ankara et les Nations unies tentent de relancer l'accord sur les exportations de céréales. La rencontre avait été précédée d'attaques nourries visant les ports du Danube, derniers accès maritimes de l'Ukraine exploitables. Parallèlement, quatre navires ont transité avec succès par un nouveau corridor. .
Le président russe Vladimir Poutine a reçu à Sotchi, station balnéaire russe au bord de la mer Noire, son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. Un entretien dont l’objet était de faire revenir la Russie dans l’accord sur les exportations céréalières, négocié sous l’égide des Nations Unies et la médiation de la Turquie qu’elle a quitté mi-juillet. À vrai dire, quoi qu'en disent les communiqués, le président russe campe surtout sur ses positions. La seule avancée apparente de la réunion du jour est la reprise…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Port

Shipping

Maritime

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15