Bataille juridique en vue entre chantiers navals russe et coréen provoquée par les sanctions

Article réservé aux abonnés

Zvevda

Le géant sud-coréen de la construction navale Samsung Heavy Industries (SHI) va poursuivre en justice le constructeur russe Zvezda qui a unilatéralement résilé les contrats associés à des méthaniers destinés aux projets gaziers de Novatek en Arctique. Des marchés d'une valeur de plus de 3,5 Md$ compliqués par les sanctions.
C'est une bataille juridique qui s'annonce. Le géant sud-coréen de la construction navale Samsung Heavy Industries (SHI) a l'intention de poursuivre devant la Cour d'arbitrage de Singapour le constructeur russe Zvezda après que ce dernier a unilatéralement résilé les contrats portant sur la fourniture de blocs et d'équipements pour dix méthaniers Arc7 de classe glace ainsi que pour sept navires-citernes brise-glace Arctic Shuttle. Des marchés attribués en novembre 2020 pour une valeur d'environ 2,04 Md$ pour le premier et en octobre 2021 (1,48 Md$) pour le second.

Les dix méthaniers Ice s'inscrivent dans le cadre de l'exploitation du deuxième grand…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Marchés

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15