Premier transfert d'ammoniac de navire à navire

Article réservé aux abonnés

Crédit photo ©VesselFinder
Trafigura, un des leaders mondiaux dans le négoce de matières premières, est à l’origine du premier transfert d'ammoniac entre deux gaziers au large du port de Ceuta, dans le détroit de Gibraltar, un spot pour les STS. L'opération place indirectement l'ammoniac parmi les alternatives aux carburants fossiles en dépit de ses défauts.
Le premier transfert d'ammoniac de navire à navire (STS) a été réalisé la semaine dernière, donnant un peu plus de crédit à l’ammoniac en tant que carburant alternatif aux énergies fossiles, pourtant moins plébiscité que le méthanol.
Trafigura, un des tout premiers négociants mondiaux dans le secteur des matières premières (pétrole, produits pétroliers, métaux, minéraux, gaz et électricité, etc.), est à l’origine de l’opération qui s’est déroulée dans les eaux internationales au large du port de Ceuta, dans le détroit de Gibraltar, un spot pour les STS.…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Marchés

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15