Après fusion, Alger veut faire de sa nouvelle compagnie nationale un outil d'exportation massif

Article réservé aux abonnés

Crédit photo ©Cnam
Après avoir fusionné les deux compagnies nationales Cnan Nord et Cnan Med, l'exécutif algérien annonce un quasi-doublement de la flotte avec notamment l’intégration d'handysize pour accompagner les exportateurs de ciment et clinker, une filière émergente.
En avant toute ! Une nouvelle flotte, pour une nouvelle ambition économique. Le gouvernement algérien a entrepris, fin 2023, avec la fusion de Cnan Nord et Cnan Med, de reconquérir des parts de marché du transport maritime tombé à 3 % en 2024. Ces dernières années, le drapeau au croissant rouge s’est délité au bénéfice des armateurs étrangers (CMA CGM, Maersk, MSC, Marfret…).

« Dans le cadre de la politique de renforcement du pavillon national, nous avons reconfiguré Cnan Med et Cnan Nord. Nos deux compagnies fusionnent afin de reconquérir des parts de marché aux armateurs étrangers qui dominent le secteur à 90 %. »

« Nos parts de marché avoisinent les 3 à 4 %. Notre ambition…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Marchés

Port

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15