Dans le cadre de sa réorientation stratégique, Maersk Supply Service supprime 130 postes

Article réservé aux abonnés

Dans le cadre de la réorientation de ses activités vers l'éolien flottant, Maersk Supply Service, l'ancienne filiale dédiée aux services maritimes offshore de Maersk, cédée en mai dernier, a annoncé fin août la restructuration de ses marchés et de ses services. Non sans conséquences.
Le parcours de Maersk Supply Service n’est manifestement pas plus facile en dehors du giron de A.P Møller Maersk dont elle est sortie en mai dernier après avoir été cédée à A.P. Møller Holding, actionnaire principal de Maersk (41,51 % des actions du groupe mais 51,45 % des votes), pour une valeur de 685 M$, ce qui a donné lieu à un gain net de 15 M$. La filiale dédiée aux services maritimes offshore (36 navires, 1 300 navigants, 300 sédentaires lors de la vente) était la dernière entité qui résistait encore à la cession de toutes les activités que le groupe danois de transport et logistique ne considérait plus comme partie intégrante de son…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Marchés

Shipping

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15