CMA CGM voit dans le power-to-gaz une solution d'avenir pour ses navires

Article réservé aux abonnés

Le groupe de transport maritime et de la logistique rejoint les neuf partenaires de Jupiter 2000, le démonstrateur industriel piloté par GRTgaz sur la zone portuaire de Fos-sur-Mer. CMA CGM voit dans le power-to-gas un levier pour accélérer l’industrialisation de gaz non fossiles, en particulier le biométhane ou le méthane de synthèse, dont il fait une alternative à la propulsion de ses navires.
Il est considéré comme l’un des trois principaux procédés de production de gaz vert après la méthanisation (potentiel de 200 TWh/an selon l’Ademe) et la gazéification (160 à 280 TWh/an). Le power-to-gaz (potentiel de production de 150 TWh de gaz par an) permet de valoriser les surplus d’électricité et de produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. L’hydrogène ainsi produit peut, soit être injecté dans le réseau gazier soit être combiné, par un processus industriel de méthanation (à ne pas confondre avec la méthanisation, processus de décomposition…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Actualité

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15