Menu
S'identifier

GrubMarket teste un système de livraison autonome plus économique

Homepage | publié le : 04.09.2018 | Dernière Mise à jour : 04.09.2018

Les livraisons autonomes ont démarré à San José et devraient s’étendre prochainement à d’autres localités

Crédit photo AutoX

En Californie, la chaine d’épicerie GrubMarket commence à livrer des clients avec des voitures autonomes. Le véhicule, développé par AutoX, permet de se passer de Lidar avec un système de caméras moins onéreux.

Depuis le 27 août dernier, une chaîne d’épicerie américaine teste la livraison de produits frais par le biais d’un véhicule autonome en Californie.

La start-up GrubMarket - qui a démarré en mettant en relation les chaînes de distribution traditionnelles avec les producteurs- lance en effet un service de livraison à domicile en s’associant avec la start-up AutoX.

Pas  de camionnettes mais des  berlines

Les livraisons autonomes ont démarré à San José et devraient s’étendre prochainement à d’autres localités (un conducteur reste présent au volant pour éventuellement reprendre la main).

Contrairement à d’autres expérimentations, menées par les retailers Kroger en Californie ou Ocado à Greenwich (Angleterre), la flotte de véhicules d’AutoX n’est pas constituée de petites camionnettes. Les deux partenaires recourent à des berlines classiques, des Lincoln, dont l’intérieur a été aménagé. Car ici, l’accent porte d’abord sur la technologie et les services, à plus forte valeur ajoutée.

Une innovation technologique

Fait nouveau par rapport aux autres services de livraisons autonomes, les clients de GrubMarket peuvent choisir leurs légumes et fruits à l’avance, par le biais d’une application mobile.

Leurs paquets, dûment étiquetés, sont disponibles dans le coffre réfrigéré, qui s’ouvre avec un code. En complément, les clients ont la possibilité d’acheter d’autres produits sur place, en se servant sur une petite étagère installée à la place des sièges arrière.

Mais la principale innovation concerne la technologie utilisée par AutoX. Son fondateur, Jianxiong Xiao, déjà repéré l’an passé comme l’un des "Innovateurs de moins de 35 ans de l’année", a mis en place un système de navigation qui permet de se passer du Lidar, une technologie très onéreuse.

7 caméras haute-résolution

À la place, AutoX indique utiliser 7 caméras haute-résolution, d’un prix plus modique, qui combinées ensemble permettent d’obtenir une vision 3D plus fine que celle apportée par les Lidars, et avec un taux de rafraichissement plus élevé. Ce parti-pris permet, en utilisant également une voiture lambda, de proposer un véhicule autonome pour un prix moindre que ses concurrents (80 000 dollars selon le site FastCompany).

La start-up cherche désormais à collaborer avec d’autres partenaires de la distribution, mais aussi des logisticiens ou des transporteurs du dernier kilomètre. L’entreprise travaille actuellement sur un système de planification et de gestion de flotte.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format