Scania opère le rétrofit gasoil électrique d'hydrocureurs chez Ortec

Un porteur Scania carrossé en hydrocureur, pour le groupe Ortec. Le spécialiste de l'assainissement opte pour le rétrofit gasoil-électrique pour réduire ses émissions de CO2.

Crédit photo Ortec
Le groupe Ortec confie à Scania France le rétrofit de camions à motorisation diesel en électrique, des hydrocureurs carrossés sur des châssis-cabine de la marque suédoise. C'est une opération inédite qui est menée entre un constructeur et un opérateur dans le but de décarboner la flotte de ce dernier.

Quelle est cette alliance inédite ? Scania France a signé avec le groupe Ortec, spécialiste de l'assainissement et de la voirie, un contrat portant sur la remotorisation (ou rétrofit) en version électrique d'une partie de son parc d’hydrocureurs à moteur diesel. Le département Power Solutions de Scania France va fournir sa nouvelle e-machine, associée à des batteries ainsi qu’à un système de pilotage intégré.

De gauche à droite : André Einaudi, PDG du groupe Ortec, Daniel Rivard, directeur innovation d'Ortec, et Benoît Tanguy, PDG de Scania France, ont signé un contrat de partenariat, le 23 avril 2024.
Crédit photo : Ortec

Quel est le volume de véhicules concernés ? Le nombre de camions rétrofités et le montant du contrat n'ont pas été dévoilés. Mais le groupe Ortec, l’un des principaux opérateurs en France dans le domaine de l’assainissement, curage, pompage de réseaux et d’ouvrages, dispose d’un parc de plus de 1 000 véhicules, dont 700 hydrocureurs à haute pression toutes marques.

Pourquoi du rétrofit et pas du camion électrique neuf ? « On cherchait des alternatives moins émettrices de CO2 tout en prolongeant la durée de vie des véhicules », explique André Einaudi, PDG du groupe, qui s'est engagé, depuis 2022, dans la décarbonation de sa flotte. Le centre technique d’innovation de l'opérateur, baptisé Dantech, a été chargé d’étudier la transformation de la motorisation thermique des hydrocureurs vers une version électrique. Les hydrocureurs font en effet très peu de kilomètres pour leurs opérations. Ils sont donc généralement en bon état, mais le moteur est très sollicité pour le fonctionnement stationnaire de la pompe à haute pression.

Mais quelle est cette e-machine développée par Scania ? Au terme d’une étude approfondie, Ortec a choisi Scania Power Solutions pour le rétrofit de ses véhicules, cette division concevant une e-machine particulière. « Notre solution globale est issue des solutions existantes pour notre activité poids lourd et a été déterminante dans la décision finale, précise Dick Burger, responsable de l’activité Power Solutions de Scania France. Les spécifications de puissance et la conception des batteries correspondent aux besoins des véhicules ». Scania est le seul constructeur à proposer une solution clés en main de moteur électrique associé à des batteries et un système de pilotage intégré qu’il conçoit et produit lui-même.

Le partenariat va conduire Scania à fournir un kit complet de motorisation électrique mais aussi à accompagner Dantech dans la démarche de rétrofit : conception du prototype, essais, homologation, mise en production, etc.

Les opérations de rétrofit gasoil-électrique sur la motorisation des hydrocureurs seront menées au centre de R&D Dantech d'Ortec, basé dans le département du Maine-et-Loire, comme l'usine française de Scania.
Crédit photo : Ortec

« Pour Ortec, la solution du rétrofit est vertueuse, puisque les véhicules ne sont pas remplacés, souligne Dick Burger. Ils vont aussi pouvoir accéder sans restriction aux centres-villes et aux zones à faibles émissions mobilité, sans bruit et sans rejets pour les riverains. »

Quels services inclut le deal ? L'opérateur d'assainissement va bénéficier du service après-vente assuré par la centaine de points du réseau français de Scania, des pièces, d’une assistance technique sur dix ans et de l’expertise pour le traitement des batteries en fin de vie.

Quel est le calendrier de livraison des camions ? Il s’agit de la première application en série de l’e-machine. La livraison du premier kit de rétrofit doit intervenir dès cet été pour être opérationnel en fin d’année. Après validation du fonctionnement du dispositif, une partie du parc d’hydrocureurs Ortec sera progressivement convertie sur le site de Dantech à Durtal (Maine-et-Loire). « Dantech souhaite se positionner comme un centre d’expertise dans l’exploitation et le rétrofit des véhicules du parc Ortec, mais aussi au service d’autres sociétés », conclut André Einaudi.

Le groupe Ortec dispose déjà d'hydrocureurs fonctionnnant à l'électricité, comme cet Iveco Eurocargo 160-210.
Crédit photo : Ortec

Constructeur

Camion

Transition Ecologiques

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15