Marché du camion : la Russie passe sous domination chinoise

Article réservé aux abonnés

Copie du MAN TGX, réalisée dans le cadre d’un accord signé en 2011, le Sitrak C7H a été le camion le plus vendu en Russie en 2023, avec pas moins de 18 360 exemplaires immatriculés.

Crédit photo DR
Toutes les conquêtes ne sont pas militaires, celle que les industriels chinois sont en train de remporter en Russie en témoigne. Profitant du retrait des constructeurs européens, conséquence de la guerre menée en Ukraine par la Russie, les Chinois occupent de plus en plus massivement le terrain ainsi laissé libre.
Des ventes qui montent en flèche. Les chiffres collectés par nos confrères du magazine polonais 40-ton sont assez stupéfiants : en 2023, huit des dix premières marques de camions vendues en Russie (plus de 3,5 t) étaient chinoises, ainsi que les trois modèles les plus vendus !

Mais le plus impressionnant est la progression des marques chinoises en 2023 :


+563 % pour Sitrak (n° 2 du marché, avec 23 990 véhicules immatriculés),
+253 % pour FAW,
+117 % pour Shacman,
+92 % pour Howo.




Quant aux nouveaux entrants, ils pulvérisent des records :


Dongfeng, qui avait vendu 1 camion en 2022, en a immatriculé 4 661 en 2023 ;
Foton, qui n’en avait vendu que 175 en 2022, en a livré 6 296 en 2023.


Les deux seules marques russes…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Constructeur

Economie – Social

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15