Menu
S'identifier

Trafic fluvial record à Ports de Lille

Supply Chain Magazine | Fluvial | publié le : 15.04.2021 | Dernière Mise à jour : 15.04.2021

Le trafic fluvial de Ports de Lille a progressé de 8 % en 2020.  

Crédit photo Ports de Lille

Ports de Lille affiche des résultats record pour l'année 2020. Son trafic fluvial a franchi a pour la première fois la barre des 2 millions de tonnes transportées, soit + 8 %. Le trafic conteneurisé a quant à lui bondi de 58,5 %.

Pour la première fois de son histoire, le trafic fluvial de Ports de Lille a franchi la barre des 2 millions de tonnes transportées en 2020 (+ 8 %). Sur la période, ses terminaux à conteneurs de Lille, Santes et Béthune ont continué à recevoir et expédier barges, trains et camions, ses services fluviaux à relier ses infrastructures aux ports maritimes, et ses activités de délestage fluvial sont restées opérationnelles, notamment celles de conteneurs entre Béthune et Santes. Son trafic ferroviaire ayant reculé de "seulement" 2,4 % (408 000 ​​​​​​​tonnes), Ports de Lille a vu la part de ses modes de transport alternatifs à la route passer de 28,4 ​​​​​​​% en 2019 à 32,7 ​​​​​​​% l’an dernier.

7,5 millions de tonnes de marchandises

Le trafic conteneurisé a bondi de 58,5 ​​​​​​​%, avec la prise en charge de 256 400 EVP (équivalent vingt pieds), dont 102 000 par la voie d’eau. "Cette évolution des trafics conteneurisés est à mettre en perspective avec le démarrage d’un nouveau trafic fluvial de délestage pour l’usine Roquette de Lestrem", souligne l’autorité portuaire.  A l’occasion de son installation dans un nouveau site de 41 ​​​​​​​​​​​​​​000 ​​​​​​​m²  à Santes, le groupe agro-industriel a instauré une boucle logistique multimodale : un transport fluvial conteneurisé, réalisé par Danser, a été mis en place depuis son usine de Lestrem jusqu’à Santes, via le port de Béthune.

"En dépit de la crise sanitaire, ce service d’acheminement par la voie d’eau des conteneurs de Roquette a boosté les chiffres de Ports de Lille, poursuit l’autorité portuaire. La catégorie des conteneurs prend une toute nouvelle ampleur avec la mise en service du nouveau terminal de Santes dévolu, pour le moment, au traitement de ce trafic de délestage en attendant la conclusion de nouveaux contrats tant fluviaux que ferroviaires." De quoi favoriser un retour global à la croissance en 2021.

Tous sites et tous modes confondus, le trafic de Ports de Lille a porté sur 7,5 millions de tonnes de marchandises (- 7,9 ​​​​​​​%). 

> Lire aussi l'article sur www.supplychainmagazine.fr/

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format