Menu
S'identifier

Le port de Hambourg investit pour traiter les très gros porte-conteneurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 21.11.2019 | Dernière Mise à jour : 22.11.2019

La société HHLA entend investir un milliard d’euros d’ici 2022, sont 450 millions d’euros pour les nouveaux ponts de déchargement.

Crédit photo DR

La tendance aux maxi-cargos a gagné le port de Hambourg. Pour faire face à une forte hausse de fréquentation, soit + 47 % l'an passé, le gestionnaire HHLA a engagé un vaste plan de développement qui prévoit, entre autres, neuf nouveaux ponts de déchargement à même de traiter ces très gros porte-conteneurs. Le montant de l'investissement se chiffre à 1 milliard d'euros d'ici 2022.

Le terminal Burchardkai du port de Hambourg vient de recevoir trois nouveaux ponts de déchargement à même de traiter de très gros porte-conteneurs, contenant plus de 23 000 conteneurs standard TEU. Le nouvel équipement a été livré à la société gérant le port de Hambourg, HHLA, par un cargo spécialisé, le Zhen Hua 27, après huit semaines en mer. L’investissement s’inscrit dans le cadre d’un plan de développement du port de Hambourg, prévoyant l’installation de neuf nouveaux ponts de déchargement, le développement de la gare de fret et la construction de nouveaux entrepôts. La société HHLA entend investir un milliard d’euros d’ici 2022, sont 450 millions d’euros pour les nouveaux ponts de déchargement. 

Le trafic devrait doubler

L’an passé, le nombre de porte-conteneurs de 18 000 à 22 000 TEU a augmenté à Hambourg de 47 %, à 150 navires, et de nouveau de 40 % sur les six premiers mois de l’année. Cette tendance aux maxi-cargos est un défi pour les ports du monde entier. Après des années de virulents débats, Hambourg, qui se trouve à près de 200 km de la mer, sur les rives de l’Elbe, avait décidé l’approfondissement du fleuve pour permettre au port de recevoir les porte-conteneurs géants nouvelle génération. Le trafic devrait doubler à la fin des travaux.

Plus de flexibilité et de capacité

Les nouveaux ponts de déchargement – 2 480 tonnes chacun – sont à même de manipuler jusqu’à 110 tonnes, l’équivalent de 70 voitures de classe moyenne. "Cet investissement nous permet d’offrir aux armateurs davantage de capacités et de flexibilité pour le traitement de porte-conteneurs géant", précise Jens Hansen, membre du directoire de la société HHLA, chargé de la gestion du port de Hambourg. 

Deux nouvelles grues de même modèle seront également mises en service d’ici 2021. Cet équipement de l’entreprise ZPMC remplace trois plus petites unités, capables de traiter les cargaisons de porte-conteneurs alignant 24 conteneurs standard, contre 26 pour les nouvelles grues.

 

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format