Menu
S'identifier

Bilan mitigé pour le fret ferroviaire italien pendant la crise sanitaire

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 16.06.2020 | Dernière Mise à jour : 16.06.2020

Durant les trois dernières semaines de confinement, Mercitalia a transporté quelques 3.5 Mt de marchandises.

Crédit photo DR

En Italie, il semble difficile de se faire une idée précise de la manière dont le fret ferroviaire a résisté à la crise sanitaire. D'un côté, la fédération des entreprises ferroviaires du fret (FerCargo) tire un sombre bilan de l'activité durant cette période. De l'autre, le groupe public FS Italiane dit ne pas avoir été impacté par la crise.

En Italie, le bilan rédigé par la fédération des entreprises ferroviaires du fret de marchandises  (FerCargo) est impitoyable : la crise sanitaire a frappé de plein fouet le secteur du transport ferroviaire qui a plongé de 35 % pendant la période du confinement. C'est-à-dire entre mars et avril. Et malgré la réouverture des activités industrielles dont les moteurs ne tournent toujours pas à plein régime en raison de l’introduction de mesures ciblées pour éviter un rebond de la contamination, les prévisions des professionnels de secteur sont plutôt moroses.

Durant une audition au sénat qui s’est tenue le 11 juin dernier, les représentants de FerCargo ont affirmé que la crise devrait perdurer au moins jusqu’à la fin de l’année. Et que par conséquent,  les pertes estimées à environ 200 millions d'euros (M€) pour la période qui va de mars à juin 2020, devraient se creuser davantage.

Un surcoût important

La situation est d’autant plus critique estiment les professionnels du fret italien, que les entreprises doivent affronter des surcoûts déjà estimés à 20 M€, avec la mise en place de procédures spéciales comme la désinfection, l’achat de dispositifs individuels de protection et le déplacement du personnel opérationnel.  

Dans ce contexte, l’intervention de l’Etat, sous formes d’aides et d’opérations ciblées pour permettre la circulation de trains transportant plus de 2000 tonnes de marchandises, est essentielle. En parallèle, l’allègement de la bureaucratie, qui pénalise les entreprises et la remise en ordre du réseau ferré un peu mal un point,estégalement attendu. 

La compagnie publique résiste

A l’inverse, le groupe FS Italiana, détenu à 100 % depuis 1992 par le ministère de l’Economie, n’a pas senti passer la crise sanitaire. Durant les trois dernières semaines de confinement, la société Mercitalia, filiale du groupe FS Italiane a transporté 3.5 Mt de marchandises en Italie et en Europe. Et son volume de produits de première nécessité a augmenté de 10 % durant toute cette période.

Les deux tiers de ce volume de marchandises ont été stockés à bord de trains conventionnels et aussi de convois qui ont transporté 50 000 conteneurs, caisses mobiles ou semi-remorques. Au chapitre de l’agroalimentaire et de la distribution organisée, le volume de marchandises acheminées est estimé à 180 000 t.

La grande vitesse à la rescousse

Pour faire face à l’augmentation de la  demande de produits de base pour la fabrication de produits sanitaires et la désinfection, Mercitalia Logistics a mobilisé plus de 1 000 trains. Autres données importantes : plus de 50 000 t de produits de première nécessité ont été acheminées par Mercitalia vers la grande distribution italienne et française tandis que 2 000 t de marchandises l'ont également été pour le compte de l’armée italienne.

Les trains à grande vitesse ont aussi été mobilisés pour transporter les équipements sanitaires, les produits parapharmaceutiques et l’agroalimentaire. A l’échelle européenne, TX Logistik Group, une autre filiale de FS Italiane, ont fait rouler quelques 1 000 trains pour relier les grandes localités d’une dizaine de pays. Plus de 550 000 t de marchandises ont été acheminées vers les entreprises et les points de vente de la grande distribution qui n’ont jamais mis la clef sous le paillasson malgré l’aggravation de  la crise sanitaire. 

Auteur

  • Ariel F. Dumont, à Rome

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format