Menu
S'identifier

Transport ferroviaire : un contrat stratégique pour toute la filière

L'Officiel des Transporteurs | Ferroviaire | publié le : 15.04.2019 | Dernière Mise à jour : 15.04.2019

Opération de contrôle aérien des voies.

Crédit photo Arnaud Bouissou, Terra

Un contrat stratégique a été signé par l'ensemble des acteurs du ferroviaire le 9 avril. Il s'agit de relancer les entreprises du secteur, d'abord en modernisant le parc et le réseau. Il est également question de passer au vert en développant les filières hydrogène et batterie, ainsi que le train autonome.

C’est l’ensemble de la filière qui est visé par le contrat stratégique signé le 9 avril pour relancer les entreprises du ferroviaire. Modernisation du parc et du réseau en sont les axes principaux. Élisabeth Borne, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, Henri Poupart-Lafarge, président du Comité stratégique de filière ferroviaire (CSF) et Louis Nègre, son vice-président, ont signé le contrat pour l’ensemble des acteurs du ferroviaire le 9 avril. Le transport par rail est aussi sur la piste de moteurs décarbonés. Le développement des filières hydrogène et batterie ainsi que le train autonome font partie du premier des cinq axes de relance de la filière.

Trains à l'hydrogènes et autonomes

L’investissement dans les énergies alternatives peut aussi offrir de nouveaux débouchés aux filières respectives. Ce dont pourrait bénéficier le secteur du transport sur route, également. Quant au train autonome, un prototype de train de fret porté par Alstom, Altran, Ansaldo et Apsys (Airbus), est prévu pour 2023. L’ensemble du programme, qui concerne également le transport de voyageurs (TER), bénéficie d’un budget de 57 M€ (30 % à la charge de la SNCF ; 30 % de l’IRT Railenium et 40 % des partenaires industriels).

Les autres actions prévues portent sur la numérisation des PMI, favorisée notamment par la plateforme numérique FerConnect pour toute la filière ou encore le projet CARE (compétitivité, accompagnement rail emploi) pour les PME de la Région Hauts-de-France (qui sera déployé au niveau national en 2020). Il s’agit de renforcer les compétences dans les prestations de supply chain, entre autres, au service d’un essor international des PME de la filière industrielle ferroviaire. La modernisation du réseau, dans le sens de sa numérisation, est également une pierre angulaire de ce contrat de performance.

Auteur

  • Silvia Le Goff

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format