Menu
S'identifier

Nouvelle ligne ferroviaire : Liège s’arrime à la Chine

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 07.11.2018 | Dernière Mise à jour : 08.11.2018

La capacité maximale du train, soit 76 EVP (équivalents vingt pieds), est d’ores et déjà atteinte. Compte tenu que tous les créneaux sont réservés, le taux de remplissage du train est de 100 % dans le sens Chine-Europe.

Crédit photo DR

De par sa position centrale en Europe du Nord, la Belgique semble parfaitement positionnée pour accueillir de nouvelles liaisons ferroviaires en provenance de Chine. La dernière en date a été inaugurée le 24 octobre 2018. Reliant Liège à Zhengzhou, cette liaison hebdomadaire pourrait être doublée, voire triplée dans les mois à venir.

Les projets de développement peuvent aboutir très rapidement outre-Quiévrain. Il n’a fallu que six mois environ pour concrétiser la création d’une nouvelle liaison fret ferroviaire entre Liège et la province de Henan, située au cœur de la Chine. Visiblement, le développement exponentiel de l’e-commerce n’attend pas ! Inaugurée le 24 octobre 2018, cette liaison a démarré sur les chapeaux de roues.

Offre intermédiaire

Comme l’explique Bram Amkreutz, directeur commercial & marketing de Liege Logistics Intermodal, une plateforme de transport combiné disposant de quatre voies, "il y a un besoin de rapidité pour les échanges entre les deux pays. Il existe, certes, le transport aérien. Il est très rapide avec des livraisons le lendemain même du chargement mais il est aussi très cher. Il y a aussi le transport maritime mais les délais d’acheminement sont très longs, de l’ordre de quatre à six semaines. Entre ces deux modes de transport, il y avait donc la place pour acheminer certains types de produits moins onéreux comme les pièces automobiles via une connexion ferroviaire. C’est la raison d’être de la création de la connexion ferroviaire".

Montée en puissance immédiate

La capacité maximale du train, soit 76 EVP (équivalents vingt pieds), est d’ores et déjà atteinte. Compte tenu que tous les créneaux sont réservés, le taux de remplissage du train est de 100 % dans le sens Chine-Europe. Sont transportés des produits liés à l’e-commerce ainsi que des pièces mécaniques pour l’industrie automobile. Dans l’autre sens, le remplissage du train hebdomadaire, qui relie Liège à Zhengzhou en seize jours, progresse. Les acheminements concernent principalement de l’acier haute qualité, des pièces pour l’automobile et du caoutchouc. La demande est telle que l’opérateur chinois du train cargo ZIH pourrait passer à deux, voire trois fréquences hebdomadaires d’ici quelques mois.

Complémentarité air/fer

Avec cette connexion ferroviaire à la Chine, Liège renforce son rôle de plaque tournante du trafic commercial échangé avec la Chine. Les marchandises peuvent en effet être éclatées vers des villes aussi importantes qu’Amsterdam, Bruxelles et Francfort et vers des ports qui ne le sont pas moins comme Anvers et Rotterdam. Cela aura aussi un impact sur le coefficient de chargement des neuf services ferroviaires hebdomadaires reliant Liège à l’Italie.

L’interconnexion avec l’aérien est aussi perçue comme un atout d’autant que le chantier de transport combiné ne se trouve qu’à deux kilomètres des pistes de Liege Airport. Confirmant que "cette liaison ferroviaire apporte une complémentarité aux lignes aériennes", Luc Partoune, CEO de Liege Airport, souligne que "Liege Airport soutient ce projet depuis le début car la connexion de fret ferroviaire conforte Liège et Zhengzhou en tant que passerelle multimodale entre l’Europe et la Chine. Avec la liaison ferroviaire, la communauté cargo de Liege Airport accroît la flexibilité de son offre aux exportateurs et aux expéditeurs européens. Grâce au projet « One Belt One Road », le commerce entre Liège et la Chine augmente très rapidement. La combinaison de la connectivité ferroviaire et aérienne est une confirmation de l’attractivité et du déclenchement de l’expansion".

Cette expansion s’est déjà matérialisée par l’ouverture le 11 octobre dernier d’une liaison tri-hebdomadaire sur Wuhan assurée en Boeing 747-400.

Auteur

  • Olivier Constant  

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format