Menu
S'identifier

Naviland Cargo accroît ses services

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 18.06.2021 | Dernière Mise à jour : 18.06.2021

Avec douze allers-retours par semaine, le service assuré entre la région lyonnaise et Fos-sur-Mer est le plus important de Naviland Cargo.

Crédit photo OC

L’opérateur de transport combiné Naviland Cargo amplifie ses services pour répondre à une demande croissante de ses clients. Cela pourrait l’amener à enregistrer une croissance de trafic supérieure à 10 % cette année. Mais il prévient aussi que la saturation des terminaux existants pourrait rapidement constituer une entrave à ses futurs développements. 

Au même titre que nombre de ses homologues, Naviland Cargo profite de la très bonne conjoncture actuelle dans le transport combiné. Et pour faire face à une demande grandissante, l’opérateur a dû trouver de nouvelles infrastructures pour acheminer le trafic en découlant.

L’importance des infrastructures 

C’est ainsi qu’il a créé la nouvelle liaison Lyon-Port Louis Edouard Herriot-Fos-sur-Mer depuis le 5 mai dernier. Assuré à raison de deux allers-retours hebdomadaires, ce nouveau service vient compléter les dix allers-retours existants sur Vénissieux-Fos-sur-Mer. "Jusqu’à la fin de l’année 2023, nous serons impactés par les travaux d’aménagement du terminal de Vénissieux. Nous avons donc été contraints de trouver une solution pour répondre aux besoins de nos clients. Nous avons donc choisi le port de Lyon même si cette solution nous coûte beaucoup plus cher. Cette question des infrastructures est de la plus grande importance car elle risque de casser la dynamique du transport combiné. D’autant que nous ne disposons pas en France de la même qualité de réseau de plateformes de transport combiné existant en Europe. Nous formulons donc des vœux pour que les dossiers actuellement en attente – et en particulier celui d’Orléans – aboutissent dans les meilleurs délais. Il conviendrait également que les ports accompagnent le développement du report modal au même rythme que celui de l’Etat dans le cadre du plan de relance du fret ferroviaire", explique Eric Champeyrol, directeur général de Naviland Cargo

Début mai 2021 également, Naviland Cargo a augmenté ses rotations sur la liaison Le Havre-Bordeaux. Elles sont passées de six à sept par semaine. Tous ces développements accompagnant une demande présentée comme "florissante" devraient permettre à l’opérateur de terminer l’année 2021 sur une croissance supérieure de 10 % par rapport à 2019. 

Une première en France

L’actualité récente de Naviland Cargo, c’est aussi la création de la plateforme numérique Navitrack. Constituant une première dans le secteur des opérateurs combiné, ce nouvel outil permet à l’ensemble des clients que sont les armateurs, transitaires et transporteurs routiers de voir où en sont leurs acheminements en temps réel. Surtout, Navitrack permet à ces mêmes clients d’être en permanence informés des places restant disponibles dans les plans de transport
En ces temps de pénurie de conteneurs maritimes, la plateforme permet également de visualiser l’état des parcs de conteneurs en attente de réutilisation. Ainsi, le turnover de ces mêmes conteneurs pourrait être, à terme, divisé par deux. L’outil Navitrack sera completé par le tracking tout route au cours du dernier trimestre 2021. "Actuellement en phase de tests, c’est une interface client qui proposera les mêmes services que Navitrack mais pour les demandes en tout route", conclut le dirigeant. 
 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format