Menu
S'identifier

Les trains sont de retour au port de Toulon

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 14.06.2021 | Dernière Mise à jour : 14.06.2021

Le premier train accueilli le 23 avril 2021 a permis de tester les procédures de circulation en conditions réelles de la connexion du terminal avec la gare SNCF de La Seyne-sur-Mer. 

Crédit photo CCI du Var

Le terminal fret de Brégaillon est, depuis le 23 avril 2021, relié à nouveau au Réseau Ferré National (RFN). Cette remise en service illustre bien l’importance que représentent les ports dans les reports modaux à venir. 

Cela faisait bien longtemps qu’un train de fret n’avait pas circulé sur les voies du terminal fret de Brégaillon implanté au sein des Ports de la Rade de Toulon. L’interruption de service datait, en effet, de 2009. Il a donc fallu douze ans et deux ans de travaux pilotés par la CCI Var, gestionnaire du site, pour que le terminal soit à nouveau déclaré opérationnel

Reprise de la desserte fret cet été

Le premier train accueilli le 23 avril 2021 a permis de tester les procédures de circulation en conditions réelles de la connexion du terminal avec la gare SNCF de La Seyne-sur-Mer. L’opération a été conduite avec l’appui de RDT 13, mandataire du groupement RDT 13/SFERIS gestionnaire de l’installation terminale embranchée (ITE), et SNCF Réseau, la manutention des conteneurs transportés par le train ayant été effectuée par la société CGMV manutentionnaire sur le terminal. 

Comme l’indique un communiqué publié par la CCI Var, "le transport par voie ferrée pourra débuter cet été à raison d’un à deux trains par semaine au départ du terminal de La Seyne-Brégaillon. Les marchandises et véhicules neufs qui arrivent par bateau pourront alors quitter le terminal non plus par la route mais par voie ferrée pour gagner les grands centres industriels ou de logistique automobile, en France, Europe du Nord, voire Grande-Bretagne.".  

Une modernisation à 10 M€

Marquant l’aboutissement d’un vaste programme de modernisation du Terminal de Brégaillon de 10 millions d’euros (M€) débuté en 2015, les travaux ont porté sur la rénovation de 2 000 m de voies ferroviaires de raccordement du terminal. Ils ont également concerné la mise aux normes des passages à niveau et le remplacement du pont Eiffel à la Seyne-sur-Mer. Cet ouvrage d’art avait été déclaré inapte à la circulation des trains depuis 2011. 

D’un montant de 3,750 M€, les travaux ont été pris en charge à parts égales par l’Etat, la Région Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le département du Var, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et la CCI Var. 

Marchandises diverses

Destiné à assumer une vocation de terminal multi-clients et multi-activités, Brégaillon pourraient potentiellement prendre en charge des caisses mobiles/conteneurs, du fret vrac ou conventionnel ainsi que des véhicules neufs à partir de cet été. 

Cette réouverture marque une nouvelle étape dans la reconquête par les ports de leurs dessertes ferroviaires. Les Grands Ports Maritimes de La Rochelle et de Dunkerque, pour ne citer que ces deux-là, constituent, sur ce point, des exemples des actions pouvant être menées dans le cadre de l’amplification du report modal au profit du rail.  

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format