Menu
S'identifier

Le ministre des Transports italien veut interrompre le chantier Lyon-Turin

L'Officiel des Transporteurs | Ferroviaire | publié le : 11.06.2018 | Dernière Mise à jour : 12.06.2018

Une évaluation du chantier Lyon-Turin, en termes de coûts et de rendements, a été inscrite au chapitre des dossiers importants qui devront être examinés.

Crédit photo Adobe Stock

Fidèle à ses engagements souscrits avec l’électorat qui s’oppose à la grande vitesse, le ministre des Infrastructures et des Transports Danilo Toninelli (M5s) a annoncé la mise en place d’une commission d’experts pour statuer sur les coûts et les bénéfices des grands chantiers comme le Lyon-Turin.

“Il faudra passer sur mon corps pour interrompre la construction du Lyon-Turin”. Le gouverneur de la Région du Piémont et ex-maire de Turin, Sergio Camparini, ne décolère pas. Depuis l’arrivée aux affaires du gouvernement "jaune-vert", comme on l’appelle en Italie, c’est-à-dire aux couleurs de la coalition formée par le couple Mouvement 5 étoiles (M5s) et Ligue, le chantier sur la grande vitesse est sur toutes les lèvres. Car le nouveau ministre des Infrastructures et des Transports, Danilo Toninelli, (M5s), a évoqué la possibilité d’interrompre les travaux. "Nous évaluerons rapidement les coûts et les bénéfices de ce chantier", a déclaré le ministre en début de semaine.

Brosser un bilan du chantier

L’objectif de Danilo Toninelli qui veut, comme le prévoit le contrat de gouvernement souscrit entre les deux partis, concrétiser les promesses faites à l’électorat opposé aux projets de grande vitesse, est de brosser un bilan du chantier. Il l’a d’ailleurs affirmé dans un entretien accordé au quotidien économique et financier italien, Il Sole 24 Ore, en rappelant qu’une évaluation du chantier en termes de coûts et de rendements a été inscrite au chapitre des dossiers importants qui devront être examinés.

"Les infrastructures ont un apport essentiel dans la relance de l’économie. Il ne s’agit pas de tout arrêter, mais plutôt de développer dans la continuité ce qui fonctionne. Il faut aussi innover là où les choses ne fonctionnent pas", a déclaré le ministre des Infrastructures et des Transports. Cela veut dire, a-t-il ajouté, aider les entreprises à améliorer leur rendement et leur compétitivité en allégeant par exemples les procédures à l’intérieur du Comité interministériel de la programmation économique. Danilo Tonnelli a aussi affirmé que "le réseau ferré régional, le développement du Sud" font partie des grandes priorités. Le message est clair.

La position de la Ligue, totalement différente

Reste que la position de la Ligue est totalement différente sur la question du Lyon-Turin, du prolongement du réseau autoroutier en Lombardie et du Mose, le système de digues qui doit protéger Venise de la montée des eaux pendant au moins un siècle. Deux autres dossiers qui sont aussi dans le collimateur de Danilo Toninelli.

Envisager de stopper les travaux risque donc de créer des frictions importantes au sein de l’exécutif. Jeudi matin, la Ligue a tiré la sonnette d’alarme pendant que le gouvernement se soumettait au rite de la question de confiance. "La Ligue ne fera jamais marche arrière sur les grands travaux indispensables à la croissance du pays", a tonné Nicola Molteni, chef du groupe parlementaire.

Du côté de l’opposition, Forza Italia, le parti fondé par Silvio Berlusconi en 1994, a déjà construit les barricades et entassé les sacs de sable. "Ces grands chantiers comme le Lyon-Turin représentent des milliers d’emploi et des milliards d’euros jetés au vent, des milliards qui ont déjà été débloqués et qu’il nous faudra rembourser aux entreprises engagées dans le projet, à l’Union européenne qui participe à l’opération et à la France", a averti le sénateur Lucio Malan.

La bataille risque d’être longue et compliquée d’autant que la France a déjà averti Rome, le  Lyon-Turin ne doit pas mourir.

Auteur

  • Ariel F. Dumont à Rome

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format