Menu
S'identifier

La coopérative agricole Cooperl amplifie le recours au rail

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 25.02.2022 | Dernière Mise à jour : 25.02.2022

La fourniture des wagons ainsi que la traction des convois de Cooperl sont assurés par Millet Rail.

Crédit photo Olivier Constant

Cooperl prévoit d’augmenter de 60 % ses tonnages transportés par le rail d’ici 2025. La coopérative agricole et alimentaire du Grand Ouest ne fera, alors, que renforcer sa première place d’utilisatrice du fret ferroviaire en Bretagne.

Cooperl occupe déjà une place enviable au sein des entreprises ayant recours au rail en Bretagne. Elle reçoit, en effet, chaque année 500 000 tonnes de céréales et de coproduits d'amidonnerie des Régions Centre-Val-de-Loire et Hauts-de-France que ses usines transforment ensuite en aliments pour le bétail.

Ces tonnages qui la placent au premier rang des entreprises utilisatrices du fret ferroviaire en Bretagne sont réceptionnés sur ses trois sites embranchés ferroviaires que sont Gérard, sur l’ancienne ligne Vitré-Fougères, en Ille-et-Vilaine, Plestan et Plounérin dans les Côtes-d’Armor.

Une croissance à venir de 60 %

En prolongement, pour partie, de la fin des travaux de rénovation (1ère phase) de la ligne Vitré-Gérard fin novembre 2021, Cooperl va pouvoir engager une nouvelle étape de croissance de ses trafics transportés par le rail. "Nous prévoyons, en effet, de passer à 800 000 tonnes par an à l’horizon 2025. Ce qui explique cette augmentation de 60 % de la part modale est notre volonté d’avoir un recours toujours plus accru au rail qui est parfaitement adapté pour les envois massifiés. D’autant que le taux de service s’est nettement amélioré depuis que Millet Rail assure nos prestations (2018 – NDLR). L’autre raison tient à notre politique RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) qui nous encourage à diminuer notre impact carbone sur les approvisionnements. Là-encore, le train est parfaitement adapté puisqu’un convoi de 1 500 tonnes remplace 50 camions. Nous regarderons, toutefois, avec Millet Rail les possibilités nous permettant de réduire encore cette empreinte carbone à l’avenir. Cela pourrait passer par l’utilisation de carburant durable pour l’alimentation des locomotives Diesel actuellement utilisées sur nos trains", explique Denis Olivry, directeur de la branche Cooperl nutrition.

Gérard en pointe

La croissance la plus forte des tonnages réceptionnés sur les sites interviendra à Gérard. Ils progresseront de près de 130 % à 400 000 tonnes. Des pré-études sont d’ores et déjà en cours pour accroître les capacités de stockage de 25 000 tonnes. Si le feu vert en est donné, ces nouvelles installations pourraient voir le jour vers 2027-2028, période au cours de laquelle la ligne capillaire fret pourrait bénéficier de la phase 2 de sa rénovation.

Le montant des travaux pourrait être compris entre 4 et 5 millions d’euros, lesquels viendraient, ainsi, s’ajouter au million d’euros de la phase 1. Aux côtés de l’Etat, la Région Bretagne, Vitré Communauté et SNCF Réseau, Cooperl a pris en charge 5 % du coût de ces travaux réalisés sans fermeture de la ligne.

L’embranchement ferroviaire de Plestan devrait, pour sa part, voir son trafic augmenter de 32 % à 350 000 tonnes. Enfin, plus petite usine de Cooperl avec une capacité de production annuelle de 120 000 tonnes, Plounérin devrait passer de 60 000 à 100 000 tonnes annuelles à ce même horizon de 2025.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format