Menu
S'identifier

DHL instaure deux lignes de trains par semaine vers la Chine

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 18.06.2020 | Dernière Mise à jour : 18.06.2020

En développant son offre ferroviaire, DHL entend répondre à la demande croissante en transport rapide de conteneurs complets comme de groupage.

Crédit photo DHL Global Forwarding

Le logisticien DHL Global Forwarding élargit son offre ferroviaire vers la Chine depuis deux ports luviaux allemands. Une première ligne part de Ludwigshafen, dans la région de la Ruhr, pour le nord-ouest de la Chine, l'autre de Neuss, port de Düsseldorf, et dessert Xian via Kaliningrad.

DHL Global Forwarding, la filiale logistique de Deutsche Post DHL Group, spécialisée dans le transport de fret international, élargit son offre vers la Chine. Le logisticien allemand a lancé fin mai deux nouvelles liaisons ferroviaires entre l’Allemagne et la Chine. La première part du terminal de BASF, à Ludwigshafen, et rejoint la province du Shaanxi au nord-ouest de la Chine, via la Pologne, le Bélarus, la Russie et le Kazakhstan. Une seconde ligne, dite "express", part de Neuss (port de Düsseldorf) pour rejoindre la ville de Xi’an via l’enclave russe de Kaliningrad sur la mer Baltique en douze jours. De là, les marchandises sont distribuées vers l’ensemble de la Chine et dans les pays voisins (Corée du Sud, Japon et Vietnam). DHL offrait depuis plusieurs années déjà une liaison ferroviaire en sens inverse, entre le Shaanxi et l’Europe.

Une vraie alternative

En développant son offre ferroviaire, DHL entend répondre à la demande croissante en transport rapide de conteneurs complets comme de groupage. "Au cours des dernières années, nous avons constaté une hausse de la demande de transports ferroviaires en provenance et à destination de la Chine, note Thomas Kowitzki, responsable de la division Chinarail et multimodal de DHL Global Forwarding Europe. C’est une vraie alternative à d’autres moyens de transports, du fait de l’optimisation du prix, de la courte durée du trajet et des faibles émissions de CO2."

Une plaque tournante

"La région du Rhin et du Main autour de Ludwigshafen est une véritable plaque tournante entre l’Europe et l’Asie, ajoute Max Siep, directeur du développement de DHL Global Forwarding Europe. C’est donc un point de départ idéal pour nos trains. Cette nouvelle offre permet à davantage de clients de profiter de transports fiables, rapides et respectueux de l’environnement." La nouvelle liaison s’adresse également à l’ensemble des clients européens, et raccourcit le temps de transport pour les clients non allemands de DHL, notamment ceux du Benelux, de France, de Grande-Bretagne, d’Espagne ou du Portugal, insiste l’entreprise. Le port de Ludwigshafen, avec une capacité de manutention de 6,9 millions de tonnes, est de son côté l’un des principaux ports fluviaux allemands sur le Rhin. Il est situé dans une importante zone industrielle pour la chimie, avec notamment le site de production de BASF. 

En mai dernier, le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (la région de Düsseldorf) avait annoncé vouloir débloquer 373 000 € pour rénover l’infrastructure ferroviaire du port de Neuss-Düsseldorf. 

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format