Menu
S'identifier

Livraisons BtoC

Trusk industrialise son offre logistique

Dossiers supply chain | publié le : 29.11.2019 | Dernière Mise à jour : 29.11.2019

Loic Simon Barboux, responsable de Trusk Logistics.

Crédit photo Trusk

Moins d’un an après avoir été sélectionné par Ikea pour assurer une partie des livraisons aux particuliers (en J+0, ou plus tard sur créneau de 2h) depuis la nouvelle plateforme de l’enseigne à Gennevilliers (voir NL 2865), Trusk annonce la création de son activité Trusk Logistics, avec l’objectif de gérer 800 000 livraisons pour ses clients dès 2020. Créée en janvier 2016, la start-up commissionnaire de transport a d’abord commencé par proposer de la livraison entre particuliers d’objets volumineux dans des créneaux de 2 h 7j/7, puis aux enseignes (bricolage, ameublement, électroménager, BTP), en ship-from-store mais aussi en ship-from-warehouse (comme avec Ikea), toujours en s’appuyant sur sa plate-forme digitale et sur ses « truskers» (chauffeurs et véhicules de ses partenaires transport), actuellement autour d’un millier. Les volumes ont pris de l’ampleur, passant de 180 000 livraisons en 2018 à 400 000 cette année, avec, outre Ikea, des clients comme Leroy Merlin, la Plateforme du Bâtiment, Castorama,  Kiloutou, Alinéa, Lapeyre, Saint Maclou, But, Conforama. La création de Trusk Logistics traduit désormais la volonté d’aller plus loin dans cette offre logistique en proposant à ses clients de pouvoir s’appuyer sur ses propres entrepôts de cross docking à proximité des grandes villes pour accélérer les délais de livraison aux particuliers. Un premier espace de 500 m² (extensible rapidement à 1 500 puis 5 000 m²) a été ouvert très récemment chez Sogaris à Rungis et un autre site de 3 000 m² va ouvrir en janvier à Toulouse. « Aujourd’hui le délai entre la commande et la livraison est de J+6 en moyenne (ndlr : chez les grandes enseignes qui vendent des produits volumineux). Nous ambitionnons de créer un J+2 en standard, toujours avec un créneau de 2h et 7jours/7 au même tarif » déclare Loic Simon Barboux, le responsable de Trusk Logistics, l’activité représentant déjà en quelques mois quelque 30 % du CA de Trusk, avec une trentaine de collaborateurs. Son ambitieuse feuille de route prévoit d’investir dans le déploiement de puces RFID sur les palettes dès 2020, avec un système de géolocalisation dans l’entrepôt, de déployer avec ses partenaires transport une flotte de véhicules électriques (6 à 20 m3) sur Paris et la région parisienne  et de se lancer à partir de 2021 dans la robotisation de ses entrepôts. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Citwell cerne les défis posés au secteur pharma

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Sanofi en pleine transformation mondiale de sa supply chain

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

La data au cœur du premier atelier de l’initiative E.VO.L.U.E

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format