Menu
S'identifier

Visibilité transport

Shippeo lève 20 M€ pour amplifier son leadership européen

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 11.02.2020 | Dernière Mise à jour : 11.02.2020

Les six cofondateurs de Shippeo, de gauche à droite : Lucien Besse, Brice Hua, Pierre Khoury, Thibaut Morlot, David Barré et Jean-Bastien Dussart.

Crédit photo Shippeo

Le spécialiste de la visibilité transport temps-réel Shippeo annonce une levée de fonds de 20 M€ qui réunit trois nouveaux investisseurs aux côtés du fonds de capital-risque français Partech, déjà impliqué dans la précédente levée de 10 M€, bouclée à l’automne 2017 (voir NL 2598). Ce nouveau tour de financement est mené conjointement par NGP Capital, le fonds axé sur la mobilité fondé par Nokia, et l’investisseur européen ETF Partners, avec la participation de BPI France, via son pôle Digital Ventures. Le tout porte à 32 M€ le total des fonds injectés dans la start-up depuis sa création en 2014. Les chiffres 2019 illustrent le chemin parcouru par Shippeo : sur l’année, sa plateforme a assuré le suivi de plus de 5 millions de livraisons dans une quarantaine de pays pour le compte de ses clients chargeurs. « Si nous ciblons les acteurs européens, leurs opérations peuvent s’étendre jusqu’aux pays de l’ancien bloc soviétique ou à une partie de l’Afrique, nous précise Pierre Khoury, co-fondateur et CEO de Shippeo. La dynamique de notre développement repose plus que jamais sur l’international, et 75% de nos revenus sont désormais générés hors de l’Hexagone ». Shippeo récolte notamment les fruits de son ouverture de bureaux dans 6 pays en 2 ans, le dernier en date à Stockholm fin 2019 (voir NL 3038). Le tout a contribué à un bond de son CA de 300% sur l’année écoulée, même si l’entreprise reste discrète sur le montant. Elle revendique aujourd’hui une cinquantaine de grands clients dans l’industrie et la grande distribution, tels que Schneider Electric, Carrefour, Faurecia, Leroy Merlin ou Eckes-Granini. Avec les nouveaux fonds levés, Shippeo ambitionne de multiplier par cinq sa base client en deux ans, et de procéder dans le même temps à quelque 150 recrutements (en plus des 80 personnes de l’équipe actuelle), principalement pour étoffer ses équipes commerciales ou celles dédiées à l’accompagnement des projets côté clients. L’enjeu est également d’accentuer ses investissements en R&D, qui se chiffrent déjà en M€ chaque année, notamment sur le versant de l’IA, sachant que sa plateforme permet à ce jour d’afficher une précision de 98% dans l’estimation des temps d’arrivée. La plate-forme intègre plus de 500 sources de données, issues notamment de la multitude des systèmes de télématique embarquée existants en Europe, des TMS utilisés par les grands transporteurs, des flux d’informations générés via son appli mobile, ou d’autres système tiers (par exemple pour les flux maritimes, liés à son lancement sur le créneau du suivi de conteneurs au printemps dernier, voir NL 2895). MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nouveau PDG et ambitions renforcées pour Geopost / DPDgroup

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Adisseo étaye ses ambitions de croissance avec FuturMaster

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format