Menu
S'identifier

Digitalisation

MyTower tire les premiers enseignements du choc Covid-19

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 20.05.2020 | Dernière Mise à jour : 20.05.2020

Jean-Christophe Cuvelier, directeur général d’Alis Technologie, éditeur de la suite MyTower.

Crédit photo Alis-Technologie / MyTower

Alis-Technologie, éditeur de la suite logicielle MyTower TMS, GTM et S2P dédiée au pilotage et à la gestion des opérations en Supply Chain, douane et commerce international, apporte un point du vue très intéressant sur l’impact de la pandémie du coronavirus dans le fonctionnement des entreprises. « Ce qui m’a le plus frappé durant cette période, outre la violence du choc, c’est la vitesse à laquelle tout le monde s’est réorganisé. Il a fallu très vite prendre des décisions en tenant compte d’informations certes très nombreuses, mais parcellaires et fluctuantes » nous a confié son directeur général, Jean-Christophe Cuvelier. « Qui aurait pu prédire il y a 6 mois que le télétravail était possible à grande échelle en France ? Désormais, ce n’est plus un sujet. De même, en l’espace de deux mois, les entreprises ont gagné entre 3 et 5 ans de maturité digitale » constate-t-il. D’ailleurs, le ralentissement des consultations attendu pour MyTower pendant le confinement n’a pas eu lieu. « Nous avons été surpris par le nombre d’entreprises qui nous ont contactés, notamment pour une problématique très précise, celle des cotations transport digitalisées » explique Jean-Christophe Cuvelier. Autrement dit, la question n’était plus de s’interroger des mois durant sur la manière de se lancer dans un chantier de digitalisation, mais bien de répondre de manière urgente à un besoin précis et concret (via l’interface cotation dans MyTower TMS par exemple). En revanche, de façon un peu paradoxale, le volet GTM (Global Trade Mangement) de la suite MyTower n’a pas fait l’objet d’autant de sollicitations depuis le début de la crise sanitaire. Un retour en grâce du multisourcing dans les supply chains mondiales, dans un souci de répartir les risques, pourrait bien changer la donne. « Les points d’approvisionnement et de destination vont sans doute se multiplier, les supply chains seront plus fragmentées, dans un contexte international de plus en plus complexe, où la guerre économique sera toujours là » anticipe Jean-Christophe Cuvelier, qui rappelle l’importance de la centralisation et de la contextualisation des données, notamment en cas de contrôle. Quant à son offre MyTower Control Tower (outils d’aide à la décision de visualisation et de simulation), Alis-Technologie a le sentiment que c’est maintenant, à l’heure du redémarrage, qu’elle donne sa pleine mesure. « Quand vous avez 300 conteneurs bloqués dans les ports, comment définir les priorités en fonction du niveau de stock dans les entrepôts, du carnet de commandes, des frais de stockage et de surestaries, etc ? Ce sont ce type d’outils digitaux intelligents qui peuvent permettre de resynchroniser la supply chain, en s’appuyant sur l’intégralité des données » souligne Jean-Christophe Cuvelier. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Otto group cherche un partenaire pour Hermes

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Grenoble INP s’attaque à la logistique du futur

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format