Menu
S'identifier

E-commerce

Monoprix démarre son site alimentaire automatisé par Ocado

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 27.03.2020 | Dernière Mise à jour : 27.03.2020

Mercredi 18 mars, Monoprix a mis en route son nouvel entrepôt automatisé de Fleury-Mérogis équipé par Ocado, pour assurer les premières livraisons à destination de clients bêta-testeurs, tels que des soignants et des collaborateurs particulièrement mobilisés dans le contexte actuel

Crédit photo Groupe Casino

C’est en milieu de semaine dernière que l’enseigne Monoprix du groupe Casino a mis en service, en version test, son nouvel entrepôt de Fleury-Mérogis (91), équipé des technologies robotisées développées par le supermarché online britannique Ocado (dans le cadre d’un accord signé fin 2017 par le groupe Casino, qui lui en assure l’exclusivité en France, voir NL 2608). Selon un porte-parole du distributeur, « les premières livraisons ont eu lieu mercredi 18 mars 2020, à destination à ce stade de clients bêta-test, en l’occurrence des employés et des profils sélectionnés. Ces premiers tests nous rendent assez optimistes, la pertinence du e-commerce alimentaire s’illustrant particulièrement dans le contexte actuel. La capacité est pour l'instant dédiée à ces clients-test, afin de servir des soignants et certains de nos collaborateurs pleinement mobilisés pendant cette période ». Monoprix compte accélérer peu à peu le volume de commandes servies, sans donner pour l’instant de chiffres sur la phase-test, ou de précision sur la date à laquelle cet entrepôt sera pleinement fonctionnel. Livré mi-2019 par Argan, ce nouveau bâtiment multi-températures s'étend sur 39 000 m² au sol, complétés par une mezzanine de 26 000 m² (voir NL 2942). Après des mois d’installation, il s’agit du premier système Ocado à entrer en production à l’international, sachant que sa branche technologique mène d’autres projets de ce type pour des distributeurs européens, nord-américains et même australien (voir NL 2906). Ses robots autonomes circulent au-dessus d'un système d'alvéoles à la vitesse de 4 m/s afin de manutentionner les bacs de stockage, l’objectif étant de pouvoir préparer des commandes de 50 articles alimentaires en 5-6 minutes. Chez Monoprix, l’assortiment devrait dépasser les 50 000 références à terme, contre 13 000 actuellement sur son site e-commerce. Cet outil de pointe lui permettra de livrer en J+1 ses clients web franciliens, avant d’élargir le périmètre au Nord de la France. Pour ce projet, un communiqué d’Ocado évoque un chiffre d’affaires-cible dépassant les 500 M€. VL

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Vincent Lepercq

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

BK Systèmes reste positif sur 2020

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nuveen RE confirme ses ambitions en France via 3 acquisitions

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format