Menu
S'identifier

Mini-audit

L’effet Covid-19 sur les transports intra-européens selon Transporeon

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 02.04.2020 | Dernière Mise à jour : 02.04.2020

Dans le mini-audit que Transporeon a réalisé auprès de ses clients européens sur deux périodes consécutives, voici les réponses à cette question : Quelle(s) mesure(s) envisagez-vous ou mettez-vous déjà en œuvre en réponse aux effets du Covid-19 ? (plusieurs réponses applicables).

Crédit photo Transporeon

La société allemande Transporeon a réalisé un mini-audit auprès de clients européens de son TMS collaboratif en mode cloud afin d’estimer les effets du Covid-19 sur le transport routier intra-régional. Pour information, l’échantillon de 62 réponses réunit des entreprises de taille plutôt conséquente (à 80% avec un CA supérieur à 100 M€), tous secteurs industriels et de distribution confondus, avec des sièges sociaux basés à 38% en région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse), à 19% au Benelux, à 10% en Italie, à 9% en Espagne (et seulement à 3% en France). Ce qui est intéressant, c’est que pour pouvoir apprécier l’évolution dans la perception des effets de la crise sur ses clients, Transporeon a choisi de les interroger à deux reprises, entre le 11 et le 17 mars pour la période 1, et entre le 18 et le 23 mars pour la période 2. Parmi celles qui se considèrent comme impactées, significativement ou non, par l’effet Covid-19, les répercussions les plus importantes concernent les pénuries de capacités régionales (à 72% pour la période 2, contre 50% pour la période 1), les annulations de commandes de la part de clients régionaux (à 56% en période 2) et les changements de fournisseurs (à 39% en période 2). A la question « comment pensez-vous que le coronavirus affectera les transports européens à moyen terme ?», si le doute était encore permis en période 1, il ne l’est plus entre le 18 et le 23 mars : alors que 16% des répondants considéraient en période 1 que l’impact serait limité aux zones « fortement affectées », plus personne ne raisonne ainsi en période 2, ils sont 78% à penser que l’impact sera significatif sur l’ensemble de la Supply Chain en Europe et 22% à considérer la perturbation comme limitée, mais diffusant néanmoins ses effets à travers l’Europe. Quant aux mesures à mettre en œuvre pour répondre à ces perturbations (en période 2), elles passent à 61% par une augmentation des stocks, à 50% par un recours plus important aux contrats spot dans le transport, et à 44% par l’élargissement du portefeuille de transporteurs et de prestataires de service. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nouveau PDG et ambitions renforcées pour Geopost / DPDgroup

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Adisseo étaye ses ambitions de croissance avec FuturMaster

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format