Menu
S'identifier

Livraison

Le commissionnaire spécialisé Trusk lève 7 M€

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 14.03.2019 | Dernière Mise à jour : 14.03.2019

Les trois fondateurs de Trusk, de gauche à droite : Jonathan Asquier, Thomas Effantin et Sébastien Tronel

Crédit photo DR

Le spécialiste de la livraison urbaine en J+0 de produits lourds et encombrants Trusk a bouclé en février une levée de fonds de 7 M€. Elle associe l'investisseur français Daphni (également présent chez Fretlink) et l'accélérateur de startups Via ID, qui accompagne Trusk depuis 3 ans (une structure spécialisée dans les nouvelles mobilités lancée en 2009 par le groupe Mobivia, maison-mère de Norauto ou Midas). En 2018, Trusk a assuré quelque 180 000 livraisons en France via ses 500 «truskers», essentiellement des petites entreprises de transport mobilisant un chauffeur et un camion pour répondre aux besoins de livraison à domicile d'acteurs comme Ikea, Leroy Merlin, Lapeyre, Kiloutou, Saint Maclou, Conforama, But, Alinéa ou la Plateforme du Bâtiment. Ce total devrait approcher les 400 000 en 2019, notamment en lien avec l'approfondissement des services assurés pour le géant suédois du meuble (voir NL 2865). Fin janvier, le CEO de Trusk Thomas Effantin nous avait annoncé qu'un nouveau tour de financement allait permettre de recruter jusqu'à 20 collaborateurs et de mettre l'accent sur l'international : après un lancement à Genève en début d'année, deux autres villes européennes sont au programme sous peu. Et d'autres chantiers sont engagés, comme la personnalisation de sa plateforme pour certains clients BtoB, avec des services sur-mesure comme le montage de meuble (en partenariat avec la plateforme Youpi Job), la livraison jusqu'à 1,2 t pour le monde du BTP (y compris en étage), ou la mise en route de l'électroménager livré. «Les 15 développeurs appelés à rejoindre l'équipe technique vont rendre nos algorithmes de dispatch encore plus fiables et efficaces, et nous souhaitons accélérer l'intégration de notre plateforme dans les SI de certains enseignes, comme Leroy Merlin, Ikea ou Decathlon, afin d'améliorer encore l'expérience utilisateur», ajoute Thomas Effantin. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Gartner révèle le Top 25 des SC 2019

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

UPS décroche la certification Certipharm V7

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Eurial Logistique client de poids de Jungheinrich

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format