Menu
S'identifier

Livraison de colis

La Poste investit 120 M€ pour muscler son réseau francilien

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 14.02.2019 | Dernière Mise à jour : 14.02.2019

Dans le cadre de son plan de modernisation de 120 M€ de son réseau francilien de tri et de livraison Colissimo, La Poste va moderniser la plate-forme industrielle de Moissy-Cramayel (77), en augmentant notamment ses capacités d’accueil de colis transportés par caisses mobiles.

Crédit photo La Poste

Depuis 2015, les flux Colissimo ont progressé de 21% au niveau national, avec 335 M de colis en 2018, et cette croissance liée au succès de l’e-commerce est encore plus spectaculaire en Ile de France : +36%, avec près de 72 M de Colissimo livrés l’année dernière. Pour pouvoir suivre cette évolution sur les prochaines années, La Poste investit 120 M€ dans la mise à niveau de son réseau de tri et de livraison des colis en Ile-de-France, avec la création de 5 nouvelles plates-formes franciliennes (2 pour le tri et 3 pour la livraison). Les deux plateformes industrielles actuelles dédiées au traitement des colis en Ile-de-France, à Moissy-Cramayel (77)  et à Gennevilliers (92) vont être modernisées. Le dispositif sera complété en 2021 par deux autres plates-formes industrielles de 20 000 m², à Montereau–sur-le-Jard (77) et à Thillay (95), équipées de machines de tri (carrousels à deux étages) pouvant traiter jusqu’à 3 fois plus de colis à l’heure que les trieurs actuels. Par ailleurs, La Poste prévoit d’ouvrir de nouvelles plateformes de livraison, dès cette année à Poissy (78) et Garonor (93), et d’ici 2021 à Wissous (91). Cette dernière plate-forme accueillera également l’activité tri pour les Colissimo internationaux (actuellement effectuée à Chilly-Mazarin). En ce qui concerne l’activité colis « grand » export, son hub aéroportuaire de Roissy sera également modernisé avec l’installation d’une machine de tri haute cadence. Côté transport, outre la généralisation de l’utilisation des caisses mobiles sur les camions remorques entre ses sites, La Poste va se doter au printemps 69 fourgons électriques Master ZE pour livrer le dernier kilomètre francilien (avec un objectif de 100% de moyens décarbonés dans Paris intra-muros à horizon 2024). A noter également que les sites de Moissy-Cramayel, de Montereau-sur-le-Jard et du Thillay bénéficieront d’un convoyeur télescopique doté d’extensions articulées qui a été conçu spécifiquement pour La Poste, dans le cadre d’un investissement de 3 M€. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Transports Mermet étend Ekolis à l’ensemble de sa flotte européenne

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Mobivia, un dossier XXL pour le tandem Deret & Log’S

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Bourgogne du Sud s’équipe du WMS Expansio de KLS

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format