Menu
S'identifier

Transport & Logistique

La filière sollicite un plan de relance

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 19.05.2020 | Dernière Mise à jour : 19.05.2020

« Il en va de la survie du secteur, mais aussi de l’ensemble de l’économie française qui repose, en bonne partie, sur la continuité de la chaîne logistique. » C’est à la fois le message et l’avertissement que viennent d’adresser au gouvernement dans un communiqué commun l’Union TLF, l’OTRE et la FNTR. Les trois grandes organisations professionnelles du transport et de la logistique estiment qu’il convient de mettre en place un plan de relance dédié à la filière, au-delà des mesures de trésorerie qui lui ont été accordées à la mi-avril par le gouvernement pour un montant de 390 M€. Celles-ci sont jugées insuffisantes car la reprise s’annonce particulièrement lente, ne coûtant en outre rien à l’Etat car basées sur un report de la prochaine échéance de la taxe sur les véhicules routiers et le passage au remboursement trimestriel de la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). Les trois organisations professionnelles souhaitent donc que soit instauré un plan de relance qui s’appuie sur leurs propositions de début avril (voir NL 3116). Ces dernières incluent notamment une prorogation des mesures de chômage partiel, l’exonération de tout ou partie des charges sociales et fiscales pour les entreprises du secteur dont les clients auraient eux-mêmes fermé, et le report au 1er janvier 2022 de la diminution programmée de 2 €/hl du remboursement partiel de TICPE instaurée par la Loi de finances 2020. La filière aimerait en outre que soit intégré un pied de facture Covid pour faire face aux coûts générés par les différentes mesures liées à la lutte contre la pandémie. « Plus globalement, les organisations professionnelles attendent cette fois des mesures concrètes et significatives sur les modalités d’un plan de relance du secteur, notent l’Union TLF, l’OTRE et la FNTR. Elles doivent permettre aux entreprises de faire face aux difficultés du redémarrage économique au cours du second semestre 2020 et du premier semestre 2021. » AD

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Armindo Dias

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Otto group cherche un partenaire pour Hermes

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Grenoble INP s’attaque à la logistique du futur

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format