Menu
S'identifier

Prestataires logistiques (suite)

Geodis persiste et cible dans ses ambitions

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 18.10.2019 | Dernière Mise à jour : 18.10.2019

Marie-Christine Lombard, la présidente du directoire de Geodis.

Crédit photo Geodis

Si logistique et supply chain sont au cœur de la performance des entreprises, la logistique contractuelle est centrale dans la stratégie de développement mondial de Geodis, a ensuite rappelé face à la presse la présidente du directoire du groupe, Marie-Christine Lombard. « La gestion d’entrepôts pour le compte de nos clients est une porte d’entrée privilégiée qui nous permet de mieux comprendre leurs flux et d’ensuite leur proposer la palette de nos autres savoir-faire, donc d’alimenter nos quatre autres métiers sur l’amont et l’aval, qu’il s’agisse de freight forwarding, de distribution express, de transport routier ou d’optimisation de la supply chain », a-t-elle insisté en rappelant qu’avec quelque 8 millions de m² d’entrepôt dans le monde, Geodis est le 5e acteur mondial en matière de logistique contractuelle (et toujours le premier en France selon la dernière édition de notre Top 150 des 3PL dans l’Hexagone, publié en juin dans le numéro 19 de Supply Chain Magazine). Il y a pile un an, en présentant le plan nouveau plan stratégique du groupe, baptisé Ambition 2019-2023, Marie-Christine Lombard avait déjà insisté sur les synergies entre métiers et le cross-selling comme ressort du développement, aux côtés du travail continu sur la productivité et la rentabilité, ou la rationalisation du modèle opérationnel de Geodis (voir NL 2788). Un an plus tard, le plan reste sur les mêmes fondamentaux, a-t-elle indiqué mercredi. Et interrogée sur les perspectives de croissance externe, notamment par un confrère mentionnant les opportunités saisies par CMA-CGM en absorbant Ceva Logistics, ou DSV en prenant le contrôle de Panalpina, Marie-Christine Lombard a confirmé que le sujet restait d’actualité : « Mais y-a-t-il pour nous un intérêt à intégrer un acteur déjà globalisé ? Il y aurait plus de sens à acquérir un acteur régional, d’autant que cela viendrait conforter la réorganisation du groupe Geodis mise en œuvre l’an dernier autour de 4 grandes régions ». Les ambitions visent notamment les marchés nord-américain et chinois, mais aussi l’Europe de l’Est pour l’activité de logistique contractuelle, avec la Pologne en première ligne. Et dans l’ordre des priorités quant aux segments de marché ciblés, le e-commerce vient en tête. Sur le sujet, Geodis devrait d’ailleurs annoncer début 2020 une initiative pour l’instant baptisée E-logistic, qui s’appuiera sur des entrepôts multiclients largement automatisés, dont les installations mutualisées permettront aux clients de gagner en performance dans leurs opérations e-commerce ou multicanal. À suivre, donc. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Nouveau PDG et ambitions renforcées pour Geopost / DPDgroup

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Adisseo étaye ses ambitions de croissance avec FuturMaster

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format