Menu
S'identifier

Gestion des approvisionnements

Generix Group revisite son outil de GPA

Dossiers supply chain | publié le : 02.12.2019 | Dernière Mise à jour : 02.12.2019

Generix Collaborative Replenishment supporte les différents modèles de la mutualisation tels que la Gestion Partagée des Approvisionnements, le Vendor Managed Inventory, la GPA amont, la GPA point de vente, le pooling ou GMA, le multipick, le multidrop, les stocks avancés ou déportés, les centres de consolidation ou de massification.

Crédit photo Generix Group

Vendredi dernier, devant une cinquantaine de clients, Generix Group a dévoilé Generix Collaborative Replenishment, sa nouvelle solution Saas de gestion des approvisionnements désormais disponible en mode Saas sur la plateforme Generix Supply Chain Hub (voir NL 2657). Par rapport au précédent module de gestion des appro, EWRPlus, développé il y a près de 20 ans par Infflue (racheté en 2007 par Generix), cet outil a été totalement revisité afin de tirer parti des innovations technologiques telles que le cloud, la mobilité, le big data, les outils d’analyse et d’automatisation et l’IA. Sa conception a fait l’objet d’une collaboration le conseil consultatif clients de Generix Group, qui rassemble 8 industriels des PGC du top 30 mondial. « Nous avons adopté une philosophie très différente de la solution précédente, avec un pilotage par KPI métiers et des tableaux de bord, totalement adapté à l’approche de gestion partagée des distributeurs, qui associent très souvent les indicateurs à des engagements contractuels de leurs fournisseurs » nous a confié Christophe Viry, responsable marketing produits chez Generix Group. Outre une interface utilisateur entièrement repensée et des efforts en termes de productivité de l’outil, Generix Collaborative Replenishment permet en outre aux industriels de combiner les différents modèles de mutualisation (GPA amont, GPA points de ventes, VMI, pooling / GMA, multipick, multidrop , stocks avancés ou déportés, centre de consolidation, etc) pour construire la meilleure proposition de valeur possible à leurs distributeurs. Selon l’éditeur, la solution donne notamment la possibilité de réduire les ruptures de 30%, d’améliorer de 20 à 30% le niveau de service tout en réduisant les niveaux de stock de 30 à 50 % et les coûts de transport de 10 à 15 %. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Citwell cerne les défis posés au secteur pharma

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Sanofi en pleine transformation mondiale de sa supply chain

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

La data au cœur du premier atelier de l’initiative E.VO.L.U.E

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format