Menu
S'identifier

Immobilier logistique

Cushman & Wakefield note le retour en force des logisticiens en 2018

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 04.02.2019 | Dernière Mise à jour : 04.02.2019

Evolution de la demande placée en France entre 2008 et 2018

Avec 3,3 M de m², la demande placée en 2018 sur le marché de l’immobilier logistique français se classe dans les meilleures performances de la décennie, même si elle est en recul de -21% par rapport à une année 2017 exceptionnelle.

Crédit photo Cushman & Wakefield

Dans sa dernière étude sur le marché de l’immobilier logistique en France au 4ème trimestre 2018, le cabinet Cushman & Wakefield constate que le volume transactionnel des logisticiens a rivalisé l’année dernière avec celui des chargeurs, avec plus d’1,6 million de m² chacun. Il s’agit d’un retour en force des 3PL après deux années largement dominées par les chargeurs, notamment hors de la dorsale en 2016, puis au cœur de celle-ci en 2017. Par ailleurs, l'étude relève que les deux plus grandes transactions immobilières de l’année ont été réalisées avec des logisticiens : Simastock à Lille (79.000 m²) et Katoen Natie à Marseille (75.500 m²). Il est également à noter que la demande placée (3,3 M de m²), bien qu'en recul de -21% par rapport à une année 2017 exceptionnelle, se classe tout de même dans les meilleures performances de la décennie. « La grande distribution alimentaire a concentré près de 30% de la demande placée des chargeurs – un peu moins de 60% en incluant la grande distribution spécialisée - loin devant un secteur industriel (21%) néanmoins très actif depuis 3 ans. Les pure-players du e-commerce ont vu leur poids retomber à 7%, loin de refléter la croissance des surfaces d’entreposages suscitée par la hausse des achats en ligne » précise Magali Marton, directrice des études chez Cushman & Wakefield. Autre changement par rapport à 2017 : les livraisons clés-en-main sont beaucoup moins nombreuses et les prises à bail dans l’existant (entrepôts de seconde main) ont nettement progressé : +7% en un an. Côté disponibilités, l’offre immédiate d’entrepôts est en repli de 4%, à 2,7 M de m² fin 2018. Et avec la nouvelle génération de bâtiments, plus qualitatifs, les loyers augmentent légèrement : après 3 années de stabilité, le loyer prime en Ile-de-France est passé à 56 €/m²/an. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Arthur Loyd Logistique progresse sur tous les fronts

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Concerto livre 70 900 m² à Easydis près de Montauban

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

La Foir’Fouille équipée par Acteos

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format