Menu
S'identifier

Prestataires logistiques

BSL passe sous pavillon Dimotrans

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 15.03.2019 | Dernière Mise à jour : 15.03.2019

Les 4 sites du 3PL breton BSL traitent annuellement environ 6 M de colis pour des clients tels que Yves Rocher, L’Oréal, Atlas for Men, Gémo, Venum, Melijoe ou encore Envie de Fraises. Sur la photo, le site de St Jacques de la Lande.

Crédit photo BSL

Dimotrans Group a annoncé hier une prise de participation majoritaire dans le 3PL rennais BSL (Bretagne Services Logistiques). Après SCP en 2015, FashionPartner (ex-DHL Fashion) en 2016, les transports Henri Ducros et Maxitrans en 2017, ce nouveau rachat s’inscrit dans le plan stratégique Evolo (voir NL n°2090) que poursuit depuis 2015 le groupe lyonnais présidé par Salvatore Alaimo, à savoir atteindre les 500 M€ de CA à l'horizon 2020, dont 100 M€ en logistique BtoB et BtoC. A mi parcours, en 2018, le groupe Dimotrans a réalisé un CA consolidé de 310 M€ (avec 1 500 collaborateurs), dont 60 M€ en logistique (en intégrant BSL, pour un total de 250 000 m²). Co-fondée en 1997 par Jean-René Rioual et Rolf Beyer, BSL est un 3PL spécialisé dans l’e-commerce et la logistique fine (6 M de colis traités par an) qui emploie 300 collaborateurs sur 4 sites (60 000 m2), en région rennaise. Son CA (25 M€ en 2018, et plus de 28 M€ anticipé en 2019) connaît une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, avec de grands clients comme Yves Rocher, L’Oréal, Atlas for Men, Gémo, ou plus récemment les activités e-commerce de Venum, Melijoe ou Envie de Fraises. Rolf Beyer reste actionnaire et conserve la direction de BSL. Il sera en outre chargé du développement de l’activité logistique BtoC de Dimotrans Group, antérieurement dénommée « So ebusiness » (voir NL 2184). « Notre intégration au sein du groupe DIMOTRANS répond à  la fois à nos ambitions et aux besoins croissants du secteur du e-commerce. Cela va nous permettre d’attaquer des clientèles de taille plus conséquente, avec des volumes de 1,5 à 2 M de colis à traiter par an » nous a confié Rolf Beyer, qui fait valoir également le savoir-faire de BSL en automatisation « quand cela a du sens » (une vingtaine de robots Scallog sont opérationnels sur deux sites, pour L’Oréal et Gémo). Par ailleurs, Dimotrans profite de ce rapprochement pour annoncer un renforcement de son organisation logistique et commerciale, sous la direction du DG Jean-Luc Declas. Ancien de XPO Logistics (comme Jean-Luc Declas), Christophe Tchordjallian rejoint le groupe en tant que directeur du développement. La direction opérationnelle de la BU Logistique a été confiée à Agathe Gravier, l’ancienne président de Deret Logistique, qui a rejoint Dimotrans en 2016 comme de DG de l’activité SCP So e Business. Quant à Stéphane Hernandez, qui a assuré la direction la BU Logistics depuis 2005, il se concentrera désormais sur son développement. JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Gartner révèle le Top 25 des SC 2019

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

UPS décroche la certification Certipharm V7

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Eurial Logistique client de poids de Jungheinrich

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format