Menu
S'identifier

Hauts-de-France

Bils-Deroo signe pour deux cellules au sein du parc e-Valley

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 19.05.2020 | Dernière Mise à jour : 19.05.2020

Quinze jours après une signature sous confinement, le président et le directeur du Groupe Bils-Deroo, Jimmy Bils (G) et Franck Blot (D) se sont rendus hier sur la partie du parc e-Valley qui accueillera mi-2021 les 12 000 m² pris à bail par le 3PL.

Crédit photo Bils-Deroo

Malgré le confinement et les incertitudes sur la dynamique de la reprise, le groupe Bils-Deroo a signé il y a quinze jours un bail en l’état futur d’achèvement avec la SNC e-Valley pour s’installer sur deux cellules à construire au sein du vaste parc éponyme en développement près de Cambrai (voir NL 2892). En ajoutant le volet tertiaire, c’est un total de 12 481 m² que le prestataire logistique nordiste prendra à bail pour 6 ans minimum, à compter de la réception du bâtiment, prévue pour juin 2021. Le groupe Quartus va assurer la réalisation de ce bâtiment B qui totalise près de 50 000 m², comme pour le premier de 70 000 m² déjà lancé sur le site à l’automne dernier et destiné au groupe textile Sun-City, spécialiste de la mode sous licences (dont l’actionnariat recoupe celui du projet e-Valley). Il est en effet prévu que la branche contractant général de Quartus assure la construction des quatre premiers entrepôts du parc, pour un total de 240 000 m² qui ne représentent toutefois que la première phase de la tranche de 550 000 m² du projet e-Valley ayant déjà décroché un permis de construire (le potentiel de développement cette ancienne base aérienne dépassant à terme les 700 000 m², voir NL 3028). Pour Bils-Deroo, cette récente signature marque la confiance de ses dirigeants dans une trajectoire de croissance qui lui a permis d’atteindre les 150 M€ de CA l’an dernier (+15 %), réalisés pour l’essentiel via son métier de prestataire logistique avec la mise en opération depuis fin 2018 de plusieurs nouveaux sites pour des acteurs comme La Foir’Fouille, AB Inbev, Heineken ou Decathlon sur le volet e-commerce. « A ce stade, nous n’avons pas affecté les futures capacités dont nous disposerons mi-2021 au sein d’e-Valley à un client désigné. Le contexte actuel ne permet guère de dire si nous les utiliserons pour répondre aux besoins d’un déjà-client, ou idéalement pour accueillir une nouvelle référence en e-commerce. C’est en effet un axe sur lequel nous souhaitons poursuivre notre développement, et cela cadrerait avec l’esprit qui sous-tend l’ambition de ce parc », nous indique Jimmy Bils, le président du Groupe Bils-Deroo. Et à plus long terme, il ne s’interdit pas d’aller au-delà des 12 000 m² signés, un des atouts mis en avant par e-Valley étant justement de pouvoir répondre à l’évolution dans le temps des besoins de ses occupants. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Otto group cherche un partenaire pour Hermes

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Grenoble INP s’attaque à la logistique du futur

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format