Menu
S'identifier

Prestataire logistique (suite)

Bils-Deroo poursuit l'extension de sa palette d'activités

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 23.01.2019 | Dernière Mise à jour : 23.01.2019

Jimmy Bils, président du groupe Bils-Deroo

Crédit photo Bils-Deroo

Le groupe Bils-Deroo avait déjà entamé son extension hors des Haut-de-France en s'installant au sud de Paris à Viry-Châtillon (voir NL 2523). Avec un peu de retard sur le calendrier prévu, autorisations oblige, ce site multi-clients va être démoli en février prochain pour bâtir un entrepôt nouvelle génération dédié à un acteur du retail, livrable début 2020. L'enjeu est notamment d'y développer un volet e-commerce, d'où l'installation de mezzanines et de quais spécifiques pour l'accueil de moyens électriques adaptés à la livraison urbaine, le site étant à moins de 20 km du périphérique parisien. «Et pour répondre au besoin de fiabiliser et d'accélérer les préparations de commandes, notre plan Cap 2021 inclut un volet IT et R&D, nous indique Jimmy Bils, le président du groupe. Notre équipe IT interne d'une douzaine de personnes ne cesse d'enrichir les fonctionnalités et interfaces de notre WMS-maison Applistock, et travaille notamment au développement d'un module dédié à ce volet e-commerce. Cela nous assure une réactivité face aux besoins des clients qui nous avait notamment permis de décrocher un important contrat pour le brasseur InBev, il y a deux ans ». Mais au-delà de la logistique stricto-sensu, c'est dans son métier de transporteur et particulièrement sur le volet multimodal que Bils-Deroo entend mettre l'accent, comme l'illustre son installation au sein de Delta 3 pour servir deux clients historiques, Leroy Merlin et Decathlon, sachant que ce dernier y a déjà réceptionné des trains de marchandises en provenance de Chine. En 2019, le groupe entend en outre démarrer un service Rail-Route sur caisses mobiles, avec la possibilité d'atteindre Lyon, Marseille, Bordeaux ou Perpignan. « L'enjeu est de participer à la réduction de l'empreinte du transport routier, et cet esprit que nous envisageons aussi la construction de deux entrepôts en bord de canal dans le Nord, afin de développer un volet fluvial », ajoute Jimmy Bils. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Interroll présente une nouvelle plateforme pour l'intralogistique

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Virtuo multiplie les développements et s'appuie sur CBRE GI

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Un pionnier des entrepôts à étages

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format