Menu
S'identifier

Immobilier logistique

Arthur Loyd souligne un rebond du marché au 3ème trimestre

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 13.10.2020 | Dernière Mise à jour : 13.10.2020

Confinement oblige, la commercialisation des m² d’entrepôt avait connu un brusque ralentissement au cours du premier semestre. Mais l’activité a rebondi au 3ème trimestre, avec une demande placée proche d’1,8 millions de m², selon le pointage réalisé par Arthur Loyd Logistique. « Un niveau certes inférieur de 28 % au volume commercialisé en 2019, mais qui illustre néanmoins la capacité de résistance d’un pan d’activité plus nécessaire que jamais au bon fonctionnement de l’économie française, dans un contexte de crise généralisé », note Didier Terrier, le directeur général d’ALL. La dorsale concentre encore 54% des volumes placés, mais le recul de l’activité et significatif en Ile-de-France et surtout en région lilloise. « En revanche, la commercialisation a été particulièrement soutenue sur les pôles lyonnais et marseillais qui, avec 351 000 m² placés, ont même connu une activité plus nourrie qu’en 2019 », note-t-il. Avec 815 000 m² acquis ou pris à bail, le volet hors dorsale, des « pôles dits secondaires » est certes en retrait par rapport à 2019, mais enregistre sa deuxième meilleure performance de la décennie pour un troisième trimestre. Cette dynamique du marché utilisateurs, ALL l’explique notamment par la reprise des instructions de permis de construire et ICPE, suspendues pendant des mois, qui permet la mise en route de projets neufs d’envergure. Ainsi depuis le début 2020, 10 transactions de plus de 40 000 m² ont quand même été répertoriées, contre 12 en 2019, en se répartissant cette année à parts égales entre les pôles dorsale / hors dorsale. Ce sont particulièrement les prestataires logistiques qui sont à la manœuvre dans ces opérations de grande ampleur, à l’image de la prise de position de M2Log, JV crée entre Log’S et Deret pour les besoins de Mobivia, sur une plateforme de 102 000 m² développée par Mountpark à Meung-sur-Loire (voir NL 3197). « Les acteurs de la grande distribution ont quant à eux poursuivi la réorganisation de leur réseau : depuis le début d’année 2020, Intermarché a ainsi finalisé 5 transactions sur des surfaces existantes ou à construire », poursuit Didier Terrier. Enfin, l’offre disponible sous 6 mois dans les pôles majeurs de la dorsale progresse pour atteindre 2,1 M de m² fin de septembre 2020, ALL signalant l’arrivée imminente sur le marché de 5 projets lancés en blanc (soit 207 000 m² en tout). Au total, plus d’une centaine de projets de développement sont même recensés sur les principaux pôles de la dorsale, pour un total de 6,4 M de m² à concrétiser à plus long terme. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

ID Logistics renoue avec la croissance trimestrielle

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format