Menu
S'identifier

Il faut bien faire avec…

Éditorial | publié le : 01.09.2020 | Dernière Mise à jour : 08.09.2020

Image

Il faut bien faire avec…

Crédit photo Jean-Luc Rognon

Les premières semaines du déconfinement ont pu nous donner des raisons d’espérer que la rentrée 2020 allait retrouver des airs de normalité. L’ancienne normalité, pas la nouvelle… Or, rendons-nous à l’évidence, la période estivale n’a pas eu raison du coronavirus dans l’Hexagone. Aujourd’hui, il faut se faire à l’idée que les semaines voire les mois qui viennent vont se vivre essentiellement masqués, dans le métro, au boulot, au resto, en entrepôt (mais pas encore au dodo). C’est le prix à payer pour tenter de casser les chaînes de contamination du Covid-19 sans mettre en péril les chaînes d’approvisionnement de nos entreprises, dont beaucoup ont été fragilisées par les premiers effets de la crise économique actuelle.

Relativisons un peu. Le masque n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des contraintes avec lesquelles les responsables supply chain doivent composer tous les jours pour faire coïncider au mieux l’offre de produits et/ou de services de leur entreprise avec les attentes et les promesses clients. Que ces contraintes soient d’ordre organisationnel, financier, logistique, technologique, environnemental, réglementaire, commercial ou marketing. Quant à ce nouveau volet sanitaire, il faudra faire avec. Sans oublier au passage l’importance du verbe « faire » dans cette expression. Certains chantiers ont beau avoir de fortes chances d’être freinés ou gelés dans le contexte actuel, d’autres n’ont jamais été aussi cruciaux pour les entreprises, si l’on songe notamment à l’omnicanal, à l’automatisation, au multisourcing ou à la digitalisation du transport. Notez que ce dernier sujet fait justement l’objet d’un dossier dans ce numéro de rentrée. Plus que jamais, les directeurs SC et toutes leurs équipes se doivent de faire preuve d’inventivité, de ténacité, de persuasion et même de courage pour adapter les organisations et déployer de nouveaux outils et méthodologies, afin de donner à leur entreprise les moyens de rebondir.

Je reste pour ma part persuadé que les échanges « en présentiel » entre praticiens des divers horizons de la supply chain continueront à jouer un rôle fondamental dans la concrétisation et la réussite de ce type de projets, mais aussi dans leur genèse. En cela, les rencontres professionnelles telles que le salon Supply Chain Event en novembre prochain ou lors de la quinzième édition des Rois de la Supply Chain, le 14 janvier 2021, seront plus que jamais des rendez-vous incontournables. Pour bénéficier de ce précieux brassage d’idées et d’expériences (et non de virus), il faudra se plier au respect de la nouvelle donne sanitaire.

Là encore, il faudra faire avec !

Retour au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Image
Supply Chain Magazine I Éditorial

Il faut bien faire avec…

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format