Menu
S'identifier

Dis-moi, c’est lean

Éditorial | publié le : 01.12.2019 | Dernière Mise à jour : 10.12.2019

Image

Dis-moi, c’est lean

Crédit photo Jean-Luc Rognon

Dans ce numéro de décembre, vous allez pouvoir découvrir en détail les 8 dossiers finalistes des Rois de la Supply Chain 2020, en lice pour la journée finale du 15 janvier aux Salons de l’Aveyron à Paris, à l’issue de laquelle la communauté supply chain, dont vous faites partie, sera appelée aux urnes. Faire des pronostics serait sans doute hasardeux, mais ce que l’on peut dire d’ores et déjà, c’est qu’il y a de grandes chances que figurent au palmarès des projets plutôt pragmatiques, souvent d’ordre opérationnel, avec des délais de réalisation relativement courts, de quelques mois. C’est d’ailleurs ce qui a frappé nos jurés, tous professionnels aguerris de la supply chain : parmi les 21 dossiers candidats, on ne trouve pas de « gros » projets multisites et multipays, par exemple de mise en œuvre d’APS au niveau monde.

Pourtant, ces projets de transformation supply chain au long cours existent toujours. Peut-être en pilotez-vous un ? Pourquoi sont-ils ainsi sous-représentés chez nos candidats aux Rois ? Une première explication est sans doute liée à la notion même de transformation, qui sous-entend généralement une modification du business model et/ou de l’organisation. Et ce sont ces aspects stratégiques et/ou sociaux, jugés sensibles, qui rendent plus difficile la communication sur ces projets, surtout dans les grands groupes. Mais il existe aussi au moins un autre élément explicatif, lié à la montée en puissance des plateformes digitales et du Cloud. Les activités, les types de produits, les canaux de distribution, les partenaires et les clients d’une entreprise peuvent évoluer rapidement, et il est de moins en moins envisageable pour ses dirigeants de donner leur feu vert à des projets à effet tunnel de plus de 6 mois. C’est notamment ce que l’on observe dans le monde de la prévision/planification, selon notre enquête sur les outils collaboratifs. À tel point que même les éditeurs d’APS classiques repensent eux aussi la façon de conduire les projets.

Loin de moi l’idée de déplorer le caractère plutôt lean (au sens affûté du terme) des projets des Rois de la Supply Chain 2020. Ils méritent tous amplement leur place en finale, et la sélection – qui n’a pas été facile – s’est comme toujours basée sur les enjeux opérationnels et stratégiques pour l’entreprise, sur le caractère innovant du projet, sur le ROI et les résultats obtenus, sur la dimension RSE et l’aspect management de projet. Cette année, il y a clairement une prime à la prise de risques, au volet humain et à la force de conviction des réponses apportées, notamment sur les aspects ROI et innovation. Rendez-vous le 15 janvier aux Salons de l’Aveyron et que les meilleurs gagnent !

Retour au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Image
Supply Chain Magazine I Éditorial

Dis-moi, c’est lean

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format