Menu
S'identifier

Michelin met la dernière main à la transformation digitale de son S&OP

L’essentiel | Zap | publié le : 01.12.2018 | Dernière Mise à jour : 12.12.2018

Image

Michelin met la dernière main à la transformation digitale de son S&OP

Crédit photo JLR

Lancé il y a quelques années, le projet S&OP du groupe Michelin avait déjà pour objectif de répondre aux enjeux liés à la complexification de sa supply chain mondiale, à la multiplication du nombre de références et à l’évolution du marché (volatilité, saisonnalité, etc.).

Après une analyse approfondie, le fabricant de pneumatiques s’est rendu compte que certains outils et processus étaient trop rigides pour accompagner sa transformation. C’est ce qui a conduit au lancement, en janvier 2018, du projet Sharp S&OP, sur lequel l’accompagne l’éditeur américain JDA, avec la mise en place de la solution JDA Sales & Operations Planning sur ses principales unités opérationnelles dans le monde. « La complexité du processus de planification de la production sur stocks, les longs délais d’approvisionnement des matériaux, les longues rotations du portefeuille de production et les délais de mise sur le marché des nouveaux produits ne seront plus un problème avec l’amélioration de la visibilité, la responsabilisation et l’alignement interfonctionnel que notre équipe a entamé dans ce projet. Michelin a déjà obtenu de très bons résultats, et nous attendons avec impatience de leur permettre de couvrir l’ensemble de leurs activités d’ici fin 2018 », a déclaré Johan Reventberg, président EMEA chez JDA.

Le déploiement au niveau mondial, qui devrait être achevé en fin d’année, s’appuie sur une approche agile, selon une séquence de prototypage basée sur des « sprints » de trois semaines pour concevoir, construire, tester et valider les résultats de la solution à chaque phase du projet. « Nous pensons que le projet Sharp S&OP, soutenu par JDA, augmentera significativement la visibilité sur les risques et contraintes futurs, grâce à des scénarios partagés à travers l’organisation, et nous aidera à améliorer nos performances à l’avenir », a déclaré Pascal Zammit, qui était, jusqu’en septembre 2018, vice-président global supply chain de Michelin, et qui occupe désormais le poste de senior vice-président Internet of Things au sein du groupe.

Retour au sommaire

Supply Chain Magazine I L’essentiel

20 %

Image
Supply Chain Magazine I L’essentiel

FretLink renforce son équipe de direction

Image
Supply Chain Magazine I L’essentiel

Nacer Madi rejoint le cabinet Kepler

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format