Menu
S'identifier

Une formation créée par la profession pour la profession

Formation | MOLI (Promotrans) | publié le : 01.11.2018 | Dernière Mise à jour : 08.11.2018

Image

Une formation créée par la profession pour la profession

Crédit photo Muriel Jaouën

Dans le paysage des programmes supérieurs en supply chain, le MOLI a choisi son camp : la chaîne physique de distribution. Avec une approche délibérément professionnalisante.

Ce n’est ni un programme universitaire ni un cursus de grande école. Et encore moins un compromis entre les deux. « Notre formation n’est ni généraliste comme le sont les programmes dans les universités, ni partielle comme ceux des écoles de commerce, ni hypertechnique comme les enseignements des écoles d’ingénieurs. » Quand il s’agit de qualifier le programme qu’il dirige au sein de Promotrans, Gérard Delchini n’a aucune d’hésitation, encore moins de complexes : « Nous nous apparentons à la famille des écoles supérieures spécialisées. Le MOLI s’inscrit pleinement dans ce registre. »

MOLI, pour « Manager des opérations logistiques internationales ». Un titre de niveau 1 en France (ou niveau 7 en Europe), déposé auprès de la commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) en 2012 pour cinq ans, puis renouvelé en 2017 pour cinq autres années. Avec cette particularité substantielle : créé par Promotrans, organisme de formation en transports et logistique, le MOLI est une pure émanation de la profession. Cette estampille constitue, selon Gérard Delchini, la marque de fabrique et la garantie de valeur de la formation : « Nous proposons un cursus professionnalisant, à distinguer des parcours à visée professionnelle mis en avant par certaines universités, où l’on n’évalue pourtant que des connaissances théoriques. Le MOLI est adossé à des blocs de compétences, soumis à des critères de performance et respectueux de processus très formels d’évaluation. »

Sept campus sur le territoire national

Le MOLI a d’emblée choisi de se positionner sur la chaîne physique de distribution, BtoC comme BtoB. Sur les sept campus dispensant le programme, les étudiants viennent pour apprendre, comprendre et maîtriser tout ce qui relève de l’amont de l’entrepôt, puis de la plate-forme logistique elle-même (flux, stockage, gestion des commandes), et enfin des flux avals. Fonctions ciblées : directeur logistique, responsable supply chain, ingénieur méthodes logistiques, chargé d’études en logistique et/ou transports, consultant en logistique, directeur de département approvisionnement, directeur d’unité de production, directeur des opérations, directeur de projets. « Nous couvrons l’ensemble de la chaîne globale d’approvisionnement (achats, approvisionnement, transport, entreposage) dont l’optimisation est réalisée au travers de techniques logistiques et d’industrialisation des processus, et ce dans une dimension internationale », résume Stéphane Betschitch, chef de mission international.

Do you speak logistique ?

À quoi l’affichage d’une dimension internationale, revendiquée au travers de la dernière lettre du signe MOLI, renvoie-t-il précisément ? La formation réserve une attention particulière à la pratique de l’anglais métier au travers d’une plate-forme d’e-learning dédiée à laquelle les étudiants peuvent se connecter quand ils le souhaitent pour parfaire leur maîtrise lexicale. Dans le cadre du programme Erasmus, ils ont également la possibilité de consacrer leur dernier semestre d’études à un stage de mobilité professionnelle à l’étranger pour une durée minimale de trois mois. « La majorité des mobilités se fait à l’intérieur des frontières de l’Union européenne, avec une nette prédominance pour la Grande-Bretagne, suivie par le Benelux et, assez loin derrière, par les pays d’Europe centrale », détaille Stéphane Betschitch.

Reste que les stages à l’étranger sont suspendus au bon vouloir des entreprises qui accueillent les alternants. Or celles-ci ne sont pas toujours partantes pour financer le surcoût imputable à une mobilité hors de leur propre périmètre. « Nous réfléchissons à la création d’une offre de parcours payants, ce qui permettrait de décharger les entreprises de ce financement supplémentaire », explique Gérard Delchini.

Une majorité d’intervenants professionnels

Posture professionnalisante oblige, le MOLI est essentiellement dispensé dans le cadre de l’alternance, choisie par 98 % des étudiants inscrits. Pour des raisons de pragmatisme et de souplesse, les modalités d’organisation de l’alternance peuvent varier d’un campus à l’autre : contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, rythme cours/entreprise planifié sur la semaine ou sur le mois. En revanche, la structure de gouvernance des sites Promotrans est la même : une équipe composée d’un directeur d’école, d’un coordinateur, d’un conseiller recrutement et orientation, d’un conseiller formation entreprise et d’un personnel administratif. Quant aux équipes pédagogiques, elles sont constituées aux deux tiers de professionnels en exercice. « Les enseignements font la part belle aux cas pratiques, aux situations concrètes. Nous avons également largement recours aux outils numériques, comme les serious games », développe Stéphane Betschitch.

La veille, à défaut de labo

Répondre à la demande de la profession implique une prise permanente sur les évolutions des besoins des entreprises et de leurs marchés. Observations des professionnels dans le cadre de réunions pédagogiques et d’un conseil de perfectionnement, veille sur le marché du travail au travers des avis des tuteurs et des conseillers formation en entreprise, remontées des intervenants qui suivent les apprenants dans le cadre de leurs missions et leurs travaux de fin d’étude…

« Il est évident que la mutation du modèle des GMS, par exemple, va orienter de manière significative nos enseignements. De même que la montée en puissance de la culture du processus dans les entreprises », souligne Gérard Delchini. La modernisation des entrepôts, et leur migration vers des configurations qui les apparentent de plus en plus à de véritables usines, incitent les responsables du programme à doper les enseignements liés aux problématiques RH. De même pour le management interculturel, enjeu de plus en plus majeur dans des écosystèmes globalisés et mondialisés.

« Nous ne formons pas des stratèges, bien sûr, mais nous donnons à nos étudiants les outils pour leur permettre de comprendre les ressorts qui sous-tendent la stratégie des entreprises dans une économie mondialisée », insiste Gérard Delchini.

Parce que statutairement non universitaire, le MOLI ne bénéficie du soutien d’aucune structure de recherche. « Nous n’excluons pas de nous rapprocher de certaines universités, au travers par exemple de la double diplomation, ou du financement de laboratoires de recherche. Nous réfléchissons également à des partenariats gagnant-gagnant avec des écoles de commerce à taille humaine, qui doivent financer leurs labos malgré des coûts pédagogiques en pleine inflation », explique Gérard Delchini.

Autres chantiers ouverts : le développement de certifications professionnelles, leviers d’attractivité aujourd’hui majeurs dans le paysage fourni des formations supérieures en supply chain et logistique.

Repères

Titre de niveau 1 de Manager des opérations logistiques internationales (MOLI) de Promotrans

Formation en alternance.

Durée du cursus : trois ans.

Niveau de sortie : bac+5.

Éligibilité : titulaires d’un bac+2 (ou titre/diplôme de niveau 3 ou équivalent). Admission possible en 4e ou 5e année après examen du dossier de candidature par une Commission Nationale d’équivalence.

Lieux : Paris, Rennes, Lille, Toulouse, Lyon, Rouen et Orléans.

Effectifs : 400 au total, à raison d’une moyenne de 25 par campus et par promotion.

Coût : Pris en charge par les OPCA. Financement personnel en statut étudiant. Bourses européennes.

Taux d’emploi : 85 % en sortie de cursus.

Retour au sommaire

Auteur

  • Muriel Jaouën

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format