Menu
S'identifier

Recruteurs, gare aux menteurs !

Management | Mes news RH | publié le : 01.09.2018 | Dernière Mise à jour : 12.09.2018

Image

Recruteurs, gare aux menteurs !

Crédit photo Muriel Jaouën

EveryCheck, société spécialisée dans la vérification des données, a recensé les petits arrangements avec la réalité dont sont particulièrement friands les candidats à l’embauche. « 65 % des CV que nous avons vérifiés à ce jour présentent au moins une information frauduleuse », commente Yohan Zibi, cofondateur d’EveryCheck.

Mensonge numéro un : l’entreprise fictive. Afin de brouiller les pistes ou de gonfler facilement leur CV, certains n’hésitent pas à mentionner une collaboration chez un employeur qui n’existe pas.

Deuxième bobard : le diplôme bidon. Pas si anecdotique que cela. Recruter un ingénieur qui s’avère ne pas avoir ses diplômes peut entraîner la contestation d’une attribution indue de crédit d’impôt recherche (CIR), avec à la clé instruction pour fraude fiscale.

Enfin, le troisième mensonge le plus couru porte sur les fins de contrat, mentionnées avec plus ou moins d’exactitude. Transformer un CDI en CDD permet en effet d’occulter une cause de rupture de contrat pas nécessairement glorieuse pour le salarié.

Retour au sommaire

Auteur

  • Muriel Jaouën

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format