Menu
S'identifier

Une bien pâle copie

Éditorial | publié le : 06.11.2020 | Dernière Mise à jour : 06.11.2020

S’il est un acteur qui a visiblement su tirer les leçons du premier confinement, c’est bien… le TRM himself. Et heureusement, serait-on tenté d’écrire ! Car, il faut bien le souligner, l’exécutif en place semble bien parti pour rendre une nouvelle fois une bien pâle copie dans l’accompagnement des « routiers » sur le terrain. Oui, quid de l’accès aux sanitaires pour les conducteurs ? Quid des lieux de restauration puisque, au moment où nous écrivions ces quelques lignes, les relais routiers avaient toujours les couverts rangés dans les tiroirs et les placards ! C’est bien connu pourtant : gouverner c’est prévoir… Passe encore que, les sujets étant légion, la mesure n’ait pas été adoptée dans l’immédiat prononcé du confinement. Mais le gouvernement ne pourra pas dire qu’il ne savait pas : cela fait des semaines que les trois organisations patronales du secteur – FNTR, OTRE et l’Union TLF, en rangs serrés – alertent Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des Transports, sur la nécessité de ne pas laisser s’installer de nouveau des conditions dégradées de travail pour les chauffeurs, encore plus nombreux sur les routes qu’au printemps dernier puisque l’économie n’est, cette fois-ci et c’est heureux, pas à l’arrêt. Alors oui, un élan de solidarité est né chez les transporteurs : un peu partout dans la presse régionale et sur les réseaux sociaux, les uns et les autres communiquent des informations sur leurs capacités d’accueil de conducteurs de confrères, dans le besoin*. Six mois après, c’est donc la grogne dans les rangs des personnels de première et de seconde lignes. Les soignants ne se sont pas sentis écoutés ni suffisamment soutenus dans leur combat contre l’épidémie ; les « routiers », les personnels de caisse ou de la logistique, les livreurs, ne se sont pas, eux, sentis accompagnés dans leur engagement sans faille pour la continuité de l’approvisionnement des Français.

* Michelin vient de développer une application mobile pour les conducteurs routiers. Baptisée Truckfly by Michelin, elle vise à les informer de la localisation des meilleurs arrêts pour poids lourds en matière de restauration, de parkings et de stations-service.

Retour au sommaire

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

L'Officiel des Transporteurs I Éditorial

Une bien pâle copie

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format