Menu
S'identifier

Groupe Malherbe (14)

Une station au gaz sur site

Actualités | publié le : 21.06.2019 | Dernière Mise à jour : 25.06.2019

Le 13 juin, le groupe Malherbe a inauguré, sur son site, une station publique au gaz (GNL et GNC) en partenariat avec l’espagnol Naturgy (ex-Fenosa). Un lot d’une douzaine de Volvo au gaz est venu alimenter la flotte du normand.

C’est la première station publique à double carburant (GNL pour gaz liquéfié et GNC pour gaz comprimé) du Calvados. Elle est implantée à Carpiquet, à une encablure de Rots, siège du groupe Malherbe non loin de Caen. Elle fait la fierté d’Alain Samson, le P-dg du groupe normand, lequel déclare avoir eu sa « première pulsion écologique en 2000 ». Deux ans après, il se lançait dans l’installation d’une éolienne sur son site. Elle lui couvrirait 60 % de ses besoins en électricité. L’installation de la station au gaz s’inscrirait dans cette même démarche « à condition que le coût de mise à disposition permette à l’entreprise d’équilibrer ses comptes ». Une ombre plane toujours, à ce jour, sur le potentiel de revente à trois ans des VI au gaz. La station de Carpiquet – proche de l’A13, et non loin de l’A84 – est opérationnelle depuis le 20 mai dernier. Elle est ouverte aux trans­porteurs de tout poil (tracteurs, porteurs, VUL, automobiles…), qu’ils soient régionaux ou en transit. L’opérateur Naturgy a prévu un règlement par carte bancaire et (ou) professionnel pour la distribution du GNC, et par le biais d’une carte professionnelle Naturgy pour le GNL. Entièrement financée par le gazier espagnol – Malherbe apporte l’im­plantation dans la corbeille et s’engage sur l’achat de volumes de gaz – la station est dotée d’une cuve de 80 m3. Elle dispose de deux distributrices de GNL et de deux distributrices de GNC.

Vingt nouveaux VI à fin 2019

Malherbe a finalisé récemment l’achat de 20 véhicules au gaz, parmi lesquels 12 Volvo FH 460 ch GNL (1 000 km d’auto­nomie avec un réservoir de 205 kg), son fournisseur historique (800 Volvo sur parc) depuis 1973. « Malherbe est notre premier client français. Nous avons pu effectuer ensemble un nombre important d’essais au­pa­ravant afin de confirmer notre positionnement sur les énergies alter­natives », souligne Patrick de Souancé, di­recteur commercial régional et grands comptes chez Volvo Trucks. Selon ce dernier, les Volvo livrés à Malherbe présentent les mêmes comportements techniques, mécaniques et de conduite qu’un véhicule classique. Signe particulier : « Le véhicule n’est pas doté d’un allumage par bougie, mais par une goutte de gazole qui arrive à chaque cycle et en fait le plus puissant en camion gaz. On est parti sur un potentiel de 180 000 km par an. » Un lot d’une vingtaine d’autres véhicules au gaz doit intégrer la flotte du transporteur normand d’ici la fin de l’année dont trois Volvo, le reste étant constitué de Scania et Iveco. « Nous allons continuer sur cette voie à condition d’être toujours en mesure de respecter l’équation économique du véhicule en double poste », indique Alain Samson. Les 15 FH GNL de Malherbe sont dotés d’un couple identique à celui d’un véhicule diesel, selon le constructeur. Ils sont destinés aux prestations ouvertes à la grande distribution.

Alain Samson assure que 90 % de sa flotte (1 400 VI en propre) roule sous le label Euro VI, sur un rythme de renouvellement d’un tiers par an. Le dirigeant et son frère, Noël, ont intégré au capital l’établissement financier Arkéa après la sortie, fin 2018, du fonds d’investissement Siparex. Les actionnaires se sont fixé l’objectif de franchir la barre des 500 M€ de chiffre d’affaires d’ici cinq ans (315 M€ en 2018). Croissance organique et croissance externe en seront les deux leviers. Il est question de muscler le general cargo, le frigo et le matériel spécifique (plateau grue, benne à fonds mouvant, chariot embarqué et citerne pulvé…).

Chiffres clés

• Siège : Rots (14)

• Réseau : 29 agences sur le territoire

• CA 2018 : 315 M€

• Effectif : 2 500 salariés dont 1 600 conducteurs

• Parc : 1 400 moteurs en propre et 1 100 en sous-traitance

Retour au sommaire

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

L'Officiel des Transporteurs I Actualités

Taxer les VI étrangers est illégal

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format