Menu
S'identifier

Le témoin de la semaine

Weber Transports et Logistique : "Entre le prélèvement à la source et la DSN, on a été malmenés et mal accompagnés"

Indicateurs | publié le : 12.04.2019 | Dernière Mise à jour : 17.04.2019

Sophie Weber, présidente de Weber Transports et Logistique (68).

Crédit photo DR

Sophie Weber, présidente de Weber Transports et Logistique, mène sa petite entreprise. "Une croissance raisonnée et raisonnable", un nouveau siège social et des gains de productivité à venir. Elle a semble-t-il même trouvé la parade à la pénurie de conducteurs...

"En ce début d’année, nous avons été agacés par les changements réglementaires, en matière sociale notamment. Entre le prélèvement à la source et la DSN (Déclaration Sociale Nominative), on a été malmenés et mal accompagnés. C’est aux entreprises de s’adapter à des délais hyper courts et des frais afférents très importants de la part des prestataires informatiques. Parallèlement, nous avons senti le ralentissement de la reprise. Je suis contente de ne pas avoir trop investi et d’avoir opté pour une croissance raisonnée et raisonnable, notamment au niveau du parc.

Hausse de 10 % du chiffre d'affaires

On a enregistré une hausse de 10 % de notre CA entre 2018 et 2019 (exercice clos au 30 juin) mais nous n’envisageons pas plus qu’un ou deux véhicules supplémentaires par an. On envisage aussi d’investir dans un véhicule au gaz, mais pas avant 2020. Je ne me lance pas sur de nouveaux trafics trop rapidement, je préfère optimiser certains déjà en place.

Par ailleurs, nous sommes très mobilisés par la construction de notre nouveau siège social. Les travaux viennent tout juste de commencer pour inauguration début 2020. Nous déménagerons à Cernay (68). Cela correspond au développement de notre activité logistique avec un nouvel entrepôt d’une capacité de 4 500 palettes, mais aussi à des gains de productivité, car nous serons plus proches du carrefour entre des axes stratégiques entre l’Est et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Une bonne politique de valorisation 

Enfin, nous n’avons pas trop de difficultés pour trouver des conducteurs car nous acceptons des débutants que nous formons et rendons opérationnels, même en matières dangereuses. Une bonne politique de valorisation, faite de bienveillance et d’accompagnement, ainsi que des camions attitrés, nous aident à les fidéliser."

 

Repères

• Siège : Oderen (68)

• CA (2018-2019) : 6 400 K€

• Effectif : 50 salariés dont 35 conducteurs

• Parc : 35 moteurs et environ 60 semis

• Activités : MD conditionnées, déchets industriels, déchets transfrontaliers, fret industriel

Retour au sommaire

Auteur

  • Silvia Le Goff

Image
L'Officiel des Transporteurs I Indicateurs

Indicateurs

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format