Menu
S'identifier

Inaugurations tous azimuts

Logistiques Magazine | Éditorial | publié le : 01.04.2012

Atol, Bonduelle, Feu Vert, 3 Suisses, Casino… À voir le nombre inattendu d’inaugurations de sites qui fleurissent en ce début d’année 2012, on ne peut que se rendre à l’évidence: le secteur de la logistique semble prendre un malin plaisir à défier la crise. Ces entreprises se sont-elles donné le mot? Sans aller jusque-là, il est en tous les cas des coïncidences qui mettent du baume au cœur, dans une période où la morosité gagne malheureusement du terrain. Comme vous pouvez le constater, l’actualité de ce numéro d’avril de Logistiques Magazine se présente en effet comme une véritable compilation de projets, tous élaborés dans une dynamique prospective. Les cinq sociétés concernées ont su, toutes sans exception, réviser leurs process et innover dans des outils performants. Mais surtout, fait exemplaire, cette concentration d’initiatives sur une période ramassée rappelle en un seul coup d’œil combien le spectre de la supply chain est large et à quel point toutes ses composantes sont sollicitées quand il s’agit de gagner en compétitivité. Pour Atol, qui a choisi d’opérer une relocalisation d’Asie en France, le challenge est avant tout d’activer le levier industriel de la logistique, en mettant en place des passerelles interactives entre l’usine française et l’entrepôt rassemblés sur un même site. Même démarche pour Bonduelle, qui a investi dans un nouvel entrepôt automatisé fonctionnant en étroite synergie avec l’usine attenante. Concernant Feu Vert, c’est sur un autre registre que cet acteur a plus particulièrement concentré ses efforts: la distribution finale des produits, avec une rationalisation de ses stocks et de son transport. Logistique industrielle pour certains, logistique de distribution pour d’autres, le curseur d’intervention se déplace en fonction de la rapidité et de l’efficacité des résultats attendus. Pour 3 Suisses International, c’est la logistique commerciale, le point névralgique du business, qui a été revisitée, avec la mise en place d’une supply chain multicanal, capable d’accélérer la pertinence du VADiste dans le e-commerce. Quant au groupe Casino, engagé par ailleurs dans une refonte de ses schémas logistiques, il démontre, à travers la livraison de ses magasins parisiens via la Seine, à quel point la logistique s’implique dans une démarche écologique. Et comment au-delà des grandes stratégies industrielles et commerciales, la supply chain s’invite au quotidien en inaugurant, à sa façon, un nouveau type de cohabitation avec les consommateurs-citoyens.

Retour au sommaire

Auteur

  • Catherine Fournier

Logistiques Magazine I Éditorial

Inaugurations tous azimuts

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format