Menu
S'identifier

Un entrepôt XL

Logistiques Magazine | Editorial | publié le : 01.05.2003

Gi-gan-tes-que. La plate-forme textile de Vert-Saint-Denis en Seine-et-Marne construite par Norbert Dentressangle pour son client Carrefour défie les lois logistiques. Site de 23 ha, superficie au sol de 90 000 m2, surface déployée de 220 000 m2, 82 000 emplacements palettes, 80 km de rail, capacité de traitement annuel de 300 millions de pièces...

Cet entrepôt XL taillé à la mesure du géant mondial de la grande distribution est à lui tout seul un modèle logistique unique en Europe.

Il faut dire que, tout en faisant partie des produits de grande consommation, le vêtement ne se gère pas comme une banale boîte de petits pois. Délocalisation de la fabrication, fournisseurs atomisés, difficultés des prévisions de ventes soumises aux caprices d'achats impulsifs, forte saisonnalité, volumes et poids hétéroclites, multitudes de références à gérer (tailles, coloris, modèles, suspendus, à plat)... un nombre impressionnant de paramè- tres sont à prendre en compte pour imaginer des combinaisons logistiques complexes, tout faux pli étant préjudiciable à la performance globale recherchée.

Un contrat d'externalisation d'une telle envergure se gère avec des moyens déclinés à grande échelle. Encore faut-il que chaque partenaire respecte les lois basiques d'une productivité réciproque. Versant prestataire, une assise financière solide est impérative pour se lancer dans des investissements lourds. Versant client, le dossier doit s'inscrire dans la durée pour garantir un taux de réussite maximum. En cela, le contrat Norbert Dentressangle/Carrefour dépasse la simple sous-traitance. En misant sur des systèmes automatisés et des technologies de pointe, le prestataire joue à plein son rôle d'industriel en bâtissant un "patron" logistique ajusté aux nombreux défis à relever. Créateur de valeur, il est une force de proposition se traduisant par des résultats. Grâce à des livraisons quotidiennes et massifiées, la réactivité de la mise en linéaire est optimisée. Les ruptures en magasins diminuent. Les points de vente, délestés de leurs réserves se trouvent déchargés d'opérations de manutention pénalisantes. Le prestataire, loin d'être un simple exécutant est là pour produire un service accru à destination des 217 hypermarchés de l'enseigne. Il devient un facilitateur qui crée de la valeur en permettant aux magasins de se concentrer sur leur métier, vendre et conseiller la clientèle. Car, il ne faut pas l'oublier, la logistique intervient toujours en fil rouge comme un levier du succès commercial d'une entreprise.

Retour au sommaire

Logistiques Magazine I Editorial

Un entrepôt XL

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format