Menu
S'identifier

Avec l’EZ-Pod, Renault vise la livraison autonome du dernier kilomètre

Actu-Transport-Logistique.fr | Homepage | publié le : 07.06.2019 | Dernière Mise à jour : 07.06.2019

La première version présentée est dédiée à la mobilité de personne mais une seconde version, pour le transport de colis, doit sortir des cartons.

Crédit photo Grégoire Hamon

Renault présente l’EZ-pod, un véhicule en phase de validation destiné à être testé pour la livraison du dernier kilomètre en modèle suiveur.

Le constructeur Renault a profité du rendez-vous de l’innovation Paris-Saclay Spring, qui s’est tenu sur le plateau de Saclay le15 mai dernier en avant-première du salon Vivatech, pour dévoiler EZ-Pod (prononcer easy-pod), son dernier prototype autonome. Ce petit véhicule, réalisé sur base d’un châssis de Twizy, a été conçu pour la livraison de biens ou le transport de personnes, en maximisant l’usage par rapport à la place occupée au sol (3 m2). “EZ-Pod est dédié au premier et dernier kilomètre, que ce soit sur des sites fermés ou bien en milieu plus ouvert, en complément d’autres moyens de mobilité”, explique Frédéric Auzas, Robovehicle Program Manager du groupe Renault.

Ces véhicules à vitesse limitée, de l’ordre de 6 km/h (pour un maximum de 20 km/h), sont réservés aux environnements piétonniers, parfois en site fermé comme les aéroports, parkings ou centres commerciaux ou bien dans des zones plus ouvertes, type rues piétonnes. Le constructeur reconnaît être en discussion avec plusieurs partenaires potentiels pour tester ce véhicule, même s’il n’est actuellement qu’en “de mise au point et de validation”.

Un modèle dédié au colis

La faible vitesse et les premiers cas d’usage envisagés ont permis de rationaliser le nombre de capteurs. L’EZ-Pod est ainsi équipé d’une unique caméra et d’un lidar en face avant pour la perception de la scène, auxquels s’ajoutent des radars de courtes et longues portées situés derrière les bandeaux noirs avant et arrière. Enfin, le toit accueille deux antennes et le GPS pour la localisation temps réel et la connectivité.

La première version présentée est dédiée à la mobilité de personne mais une seconde version, pour le transport de colis, doit sortir des cartons. “Nous envisageons un modèle dédié au colis, sur le modèle de notre concept-car EZ-Pro, mais avec une empreinte au sol beaucoup plus réduite. L’EZ-Pod sera un compagnon suiveur, dans le cas d’une application de livraison du dernier kilomètre”, avance Frédéric Auzas. Alors que l’EZ-Pro est capable d’embarquer 6 à 12 m3 de chargement, l’EZ-Pod devrait embarquer de 1 à 2 m3 selon nos estimations. Les deux véhicules sont capables de rouler en convoi, de quoi créer une mini-flotte suiveuse. 

Déceler de nouveaux usages de mobilité

Impossible pour l’instant d’en savoir plus sur le modèle dédié au fret. Le véhicule lui-même est encore en phase exploratoire et fait partie de la nouvelle stratégie du constructeur, qui se positionne comme un opérateur de service. Si nous sommes en mesure de projeter les usages d’aujourd’hui sur le véhicule autonome de demain, il est assuré que ces nouveaux objets généreront de nouveaux usages et applications qui émergeront au fil des expérimentations, prévoit déjà Frédéric Auzas.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format