Menu
S'identifier

Le fret aérien relève la tête en 2021

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 17.02.2022 | Dernière Mise à jour : 22.02.2022

Airbus Beluga Transport est le nom du nouveau service fret charter hors dimensions assuré par Airbus depuis la fin de l’année 2021.

Crédit photo Olivier Constant

Le fret aérien mondial a plus que rebondi en 2021. Les tonnages se sont envolés pour atteindre un niveau supérieur à celui de 2019. Ce mouvement de hausse devrait se poursuivre mais dans de moindres proportions en 2022 sous réserve, toutefois, que les conditions économiques restent bonnes.

L’Association internationale du transport aérien (IATA) avait prédit un exercice difficile pour le fret aérien en 2021. Il n’en a rien été, bien au contraire. Par rapport à 2020, qui avait été la pire année depuis l’observation des résultats de ce secteur initiée en 1990, la demande mondiale de transport de fret a crû de 18,7 %. Cela efface ainsi, et de quelle manière, la baisse de 10,6 % supportée en 2020. Surtout, les résultats de 2021 surpassent de 6,9 % ceux de 2019, soit avant le virus Covid-19. Cette hausse de 18,7 % est à mettre en parallèle des 20,6 % enregistrés en 2010, correspondant, là encore à une période d’après-crise.

Année formidable

S’exprimant à l’occasion de la publication des résultats annuels, Willie Walsh, directeur général de l’IATA, a indiqué que "le fret aérien a connu une année formidable en 2021. Il s’agit d’une source vitale de revenus dans le contexte où le trafic de passagers est dans un marasme à cause des restrictions liées à la Covid-19. Des possibilités de croissance, toutefois, ont été perdues en raison des pénuries de main-d’œuvre et des contraintes qui affectent le système logistique. Dans l’ensemble, les conditions économiques laissent entrevoir une bonne année 2022".

Les conditions économiques demeurent en effet favorables à la croissance du fret aérien. Le commerce mondial de biens a augmenté de 7,7 % en novembre 2021 (dernières données disponibles), par rapport au niveau d’avant-crise. La production industrielle mondiale était, dans le même temps, en hausse de 4 %. En outre, le ratio des stocks aux ventes demeurait faible. C’est là un point positif pour le secteur du fret, puisque les fabricants se tournent vers le transport aérien pour répondre plus rapidement à la demande. Enfin, la récente augmentation des cas de Covid-19 dans plusieurs économies avancées a engendré une forte demande de transport de matériels sanitaires, généralement effectué par avion.

Disparités régionales

Occupant la première place au niveau de la part mondiale de fret aérien avec 32,4 %, l’Asie-Pacifique a progressé de 3,6 % en 2021 par rapport à 2019. Cette croissance s’est accentuée en décembre 2021, avec une hausse de 8,8 % des tonnes/km transportées. Second marché mondial (27,2 %), l’Amérique du Nord a, dans le même temps, enregistré une hausse de 20,2 %. Également sur le podium avec une part de 22,9 %, l’Europe a, pour sa part, connu une croissance de 3,6 % en 2021.

Finalement, l’Amérique latine (part de 2,2 %) a été la seule à subir une baisse de la demande en 2021, avec un recul de 15,2 %. Ces mauvais résultats sont, pour partie, à mettre au compte des restructurations qu’ont connues plusieurs grandes compagnies.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format