Menu
S'identifier

La Poste Suisse de plus en plus friande des drones

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 11.06.2018 | Dernière Mise à jour : 12.06.2018

Les drones vont transporter pendant deux semaines des échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux de Berne (4 km à vol d’oiseau/drone). Il s’agit de quadricoptères spécialement conçus pour le transport de marchandises légères (jusqu’à 2 kg) et disposant d’une autonomie de 20 km (vitesse moyenne de 36 km/h).

Crédit photo DR

La Poste Suisse multiplie le transport d’échantillons médicaux par drones. Après Lugano, c’est au tour de Berne et bientôt Zurich. D’autres clients du secteur de la santé se manifestent.

En plus d’une expérimentation menée depuis 2017 entre deux hôpitaux de Lugano, la Poste Suisse poursuit ses tests de transport par drone à Berne. Les drones vont transporter pendant deux semaines des échantillons de laboratoire entre l’hôpital de l’Île et l’hôpital de Tiefenau (4 km à vol d’oiseau/drone). Il s’agit de quadricoptères fabriqués par la société Matternet, spécialement conçus pour le transport de marchandises légères (jusqu’à 2 kg) et disposant d’une autonomie de 20 km (vitesse moyenne de 36 km/h).

"Une solution d'avenir"

"Lorsque des échantillons de laboratoire urgents doivent être transportés, chaque minute compte et c’est pourquoi cet essai pilote représente pour nous une solution d’avenir" déclare Uwe E. Jocham, président de la direction du groupe hospitalier de l’Île.

À l’heure actuelle, le transport des échantillons de laboratoire est assuré par un coursier. Pour les cas urgents, le groupe hospitalier de l’Île fait actuellement appel aux taxis. "La Poste Suisse considère qu’en tant que solution logistique, le drone présente des avantages, surtout sur le dernier kilomètre. Dans ce contexte, les transports spéciaux d’envois dans le domaine médical ou la desserte d’une localité coupée du monde après des intempéries figurent au premier plan. À l’avenir, les drones compléteront judicieusement le travail du facteur, mais ne remplaceront pas ce dernier. La Poste teste également d’autres systèmes autonomes, comme les navettes intelligentes", explique-t-on à la Poste Suisse.

1 000 vols sans incidents

Depuis mars 2017, le groupe postal réalise des tests de liaison drones entre deux hôpitaux à Lugano. Le bilan intermédiaire s’avère "très positif", avec plus de 1 000 vols effectués sans incident. Si l’expérience se révèle concluante de bout en bout, la Poste pourrait envisager cette liaison de manière régulière dès cet été à Lugano, sachant que d’autres clients se sont montrés intéressés. La Poste Suisse propose ainsi cette prestation à d’autres partenaires du secteur de la santé, et ce en étroite concertation avec d’autres usagers et gestionnaires de l’espace aérien, notamment l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC).

> À lire, sur le même thème : Livraisons urbaines : Mercedes mise sur les drones après une expérimentation concluante

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format