Menu
S'identifier

La branche cargo d'Air France KLM retrouve un peu d'air

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 20.02.2018 | Dernière Mise à jour : 20.02.2018

Air France-KLM a profité de la reprise mondiale du fret aérien.

Crédit photo Air France-KLM

Avec un chiffre d'affaires et un trafic orientés à la hausse en 2017, la division fret aérien du groupe Air France-KLM enraye cinq années de déclin continu. L'entreprise, en revanche, ne divulgue plus la rentabilité de la branche.

La reprise du fret aérien constatée au niveau mondial a indéniablement profité (aussi) au groupe Air France-KLM. Le chiffre d'affaires cargo s'établit à 2 087 M€ en 2017, en hausse de 0,9% par rapport à l'exercice précédent (+2% à change constant), dont 1 934 M€ pour le transport de fret (+1,4%).  Autre bonne nouvelle : la recette unitaire s'améliore de 0,5% (+1,6% à change constant à pour atteindre 13,45 cts d'euros.

En revanche, le groupe refuse désormais de divulguer le résultat d'exploitation, noyé dans la globalité de l'activité Réseaux. Un changement comptable que le groupe justifie par "le repositionnement stratégique du métier cargo" et la mise en place d'une "nouveau modèle visant à optimiser la vente de la capacité des soutes et des combis des avions passage et à réduire la flotte d'avions tout cargo". Il permet en tout cas de masquer la persistance éventuelle de pertes, l'activité Réseaux affichant au global un résultat d'exploitation positif de 1 192 M€.

Amélioration du taux de remplissage

L'évolution du trafic se révèle également favorable, puisqu'il augmente de 1,8% à 8 595 millions de tonnes-kilomètres transportées (M TKT), là encore après une longue période de déclin. Parallèlement, les capacités n'ont progressé que de 0,9% à 1 432 millions de tonnes-kilomètres offertes, ce qui permet au coefficient de remplissage de gagner 0,6 point à 59,9%.

  • Côté Air France, le trafic s'établit à 3 753 M TKT, en augmentation de 5,1% par rapport à 2016. Le coefficient de remplissage progresse de 1,6 point à 53,8%, en raison d'une hausse des capacités limitée à 2%.
  • KLM constate en revanche une légère érosion de ce coefficient (-0,3 point à 65,6%). Le trafic, en repli de 0,6%  à 4 843 M TKT, a en effet diminué un peu plus vite que les capacités offertes (-0,2% à 7 380 M TKO).

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format