Menu
S'identifier

IBM dépose un brevet pour lutter contre les drones chapardeurs

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 10.12.2019 | Dernière Mise à jour : 10.12.2019

IBM a déposé un brevet pour équiper les colis d’un altimètre IoT qui communique les données enregistrées en temps réel à une blockchain.

Crédit photo Wing

IBM a déposé un brevet pour un système qui utilise la technologie blockchain et l’internet des objets pour empêcher le rapt de colis à l’aide de drone. D’une manière plus globale, IBM compte utiliser la blockchain pour superviser les vols de drones dans un espace aérien bientôt congestionné.
 

Les drones, livreurs de colis du futur, mais aussi voleurs du futur ? "L'utilisation de plus en plus fréquente de drones pour livrer des paquets, couplée à l’explosion des  achats en ligne peut favoriser l’apparition de drones utilisés à des fins néfastes pour s’emparer anonymement d’un colis laissé sur le pas de porte après la livraison", souligne IBM. Pour éviter que les paquets déposés par un drone dans le jardin d’un particulier se fasse dérober par un autre drone chapardeur, l’entreprise américaine pense avoir trouvé la solution.

Le 12 novembre dernier, IBM a déposé un brevet auprès de l'Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO) pour équiper les colis d’un altimètre IoT (Internet des objects) qui communique les données enregistrées en temps réel à une blockchain. De cette manière, tout changement de direction non prévu par rapport au programme initial est repéré immédiatement et signalé. Une fois l’alarme déclenchée, le dispositif IoT est capable de transmettre les données GPS du colis en temps réel

Risque de sécurité

IBM a également déposé en septembre dernier un brevet pour exploiter un système reposant sur la blockchain pour superviser les vols de drone sans pilote, "en particulier lorsqu'un risque pour la sécurité est considéré comme relativement élevé", garantissant que les contrôleurs et régulateurs de l'espace aérien puissent superviser sans difficultés un nombre de vols croissants.

Les registres infalsifiables des chaînes de blocs peuvent inclure des données liées aux modèles de drone, y compris leur emplacement, les produit transportés, le fabricant et le numéro de modèle, les conditions météorologiques, la proximité de zones restreintes et tout comportement erratique. 

Wallmart également intéressée

Dans le système proposé par IBM, les règles imposées aux drones pourraient varier selon les priorités. Si un drone de loisir venait à voler trop près d'une zone de vol restreinte, il pourrait déclencher une alerte destinée à geler les autres plans de vol, le temps que les contrôleurs aériens procèdent à des vérifications sur ce drone.

À l'inverse, un drone transportant des fournitures médicales d'urgence pourrait recevoir une autorisation spéciale pour traverser un espace aérien restreint, car les régulateurs pourraient discerner grâce à la chaîne de blocs ce qu’il est autorisé à  faire ou non. Le distributeur Walmart compte également utiliser la technologie blockchain pour sécuriser le transport de colis tout au long d'une future chaîne d'approvisionnement, composée de robots et de véhicules autonomes.
 

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format